Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

PSP Go : le piratage mis à mal

Par - Source: psinsider

Outil affectionné des codeurs pour leurs Homebrews (littéralement "fait à la maison"), la Playstation Portable était également une console très facilement piratable. Avec la PSP Go !, Sony remet les compteurs à zéro.

La technique du kit Pandora

Jusqu’à la PSP 3000, il était possible de lancer des jeux pirates à partir de la carte-mémoire (Memory Stick) insérée dans la machine. Pour ce faire, il fallait au préalable la débrider. Avec la technique du kit Pandora, une batterie spéciale et une Memory Stick dotée d’un code pirate suffisaient à reprogrammer la PSP. Mais pour cela, il fallait donc avoir accès au compartiment batterie.

Piratage : Sony condamne la batterie de la PSP Go !

Aussi, pour enrayer cette méthode de piratage, Sony va tout simplement condamner l’emplacement batterie de sa prochaine PSP Go !. Comme l’explique John Koller , directeur marketing chez Sony : « Vous ne pourrez pas pirater vos jeux et y jouer sur [la PSPgo], le firmware exclut cela. Il n'y a pas de batterie externe, il y a donc un certain nombre de protections qui sont mises en place sur la machine. »

Les hackers auront donc un nouveau terrain de jeu avec la nouvelle itération de la PSP. Dans le même temps, Sony brigue l’honnête joueur qui ne pourra plus changer de batterie à loisir. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, diront certains.

PSP Go : 40 % plus rapide que la PSP

Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS