La neutralité du Net devient une loi aux Pays-Bas

Le Sénat néerlandais vient d’adopter une loi imposant la neutralité du Net aux opérateurs télécom. Déjà adoptée dans un premier temps en juin 2011, elle est désormais définitivement votée. Selon le texte, les communications devront être toutes traitées de manière égale, peu importe leur origine ou nature, à la fois en version fixe ou mobile.

C’est la décision prise par un opérateur des Pays-Bas qui a déclenché la polémique et abouti à la loi. Royal KPN voulait en effet surfacturer l’usage de plusieurs applications mobiles de messagerie comme WhatsApp ou Skype.

Pour savoir quelles applications ses abonnés utiliseraient, l’opérateur voulait alors mettre en place un système de DPI (Deep Packet Inspection) pour analyser la nature des données échangées par les internautes. Le Parlement néerlandais craignait alors que la vie privée de ses administrés pouvait en pâtir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    crainte + conjonction = subjonctif si je ne me trompe
    donc au lieu de "Le Parlement néerlandais craignait alors que la vie privée de ses administrés pouvait en pâtir." il fallait écrire "Le Parlement néerlandais craignait alors que la vie privée de ses administrés puisse en pâtir.
    0
  • Francophile@guest
    ... ou plutôt, puisqu'on joue les puristes : "Le Parlement néerlandais craignait alors que la vie privée de ses administrés pût en pâtir" ou, plus élégamment et sans allitération : "Le Parlement néerlandais craignait alors que la vie privée de ses administrés n'en pâtît"...
    0