Pour son fils, il refait l’histoire du jeu vidéo

Certains parents ont parfois de drôles d'idées dans la tête. L'histoire d'Andy Baio et de son fils Eliot aura de quoi affoler même les pédopsychiatres les plus expérimentés, mais devrait enchanter les fans de retrogaming et des jeux vidéo. Car Andy a en effet fait découvrir les jeux vidéo à son fils de manière chronologique, en commençant par les premières consoles et bornes d'arcade du début des années 80, pour finir sur la PlayStation 2.

Né en 2004, Eliot Baio a eu le droit de toucher à son premier jeu vidéo  à l'âge de 4 ans. Mais plutôt que de commencer par des titres disponibles sur les consoles de l'époque (Xbox 360, PlayStation 3 et Wii), le petit garçon a commencé par de très vieux titres : Galaxian (1979), Rally-X (1980), Bosconian (1981), Dig Dug (1982), Pac-Man (1980), Super Pac-Man (1982), Pac-Man Plus (1982) et Pac & Pal (1983). En clair, l'enfant a découvert le monde des jeux vidéos par l'intermédiaire de titres en 4 ou 8 couleurs. Quelques mois plus tard, Eliot est passé à l'Atari 2600, puis à la NES, à la SNES, à la N64 et enfin à la PlayStation 2. Et très rapidement, l'enfant a montré des capacités de petit surdoué des jeux vidéo, parvenant à finaliser The Legend of Zelda à l'âge de 6 ans. Aujourd'hui, Eliot est capable d'achever des jeux que son père considère encore plus difficiles, comme le redoutable Spelunky.

Andy, le père d'Eliot, tire deux conclusions de cette expérience qui aura duré plus de 3 ans. La première, c'est que son fils est désormais capable d'apprécier un jeu uniquement pour son gameplay, et non pas pour ses graphismes et les millions de dollars que son développement a exigés. Car l'enfant aime visiblement des jeux comme Nuclear Throne, VVVVVV, FTL, ou encore Cave Story, qui ont tous en commun des graphistes minimalistes, dignes des anciens jeux 8 ou 16 bits des années 80. Et la seconde conclusion, c'est bien évidemment que l'enfant est devenu un véritable prodige des jeux vidéo en très peu de temps. D'ici quelques années, celles et ceux qui rencontreront Eliot sur les jeux en ligne auront bien du souci à se faire...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire