Des pirates volent le droit de polluer

Des pirates ont volé deux millions de tonnes de droits de pollution sur les systèmes d’échanges de l’Union européenne d’émission de carbone.

Un système qui n’est pas à la hauteur de l’enjeu

Le système communautaire d'échange de quotas d'émission est le plus grand marché de ce genre au monde. Il a pour but de réduire les émissions de CO₂ en créant un système d’échange de crédits d’émission de carbone. Pour faire simple, les entreprises qui participent à cette bourse achètent ou vendent leur droit de polluer.

Le problème est que la sécurité des machines gérant ce système a déjà était montrée du doigt et ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident arrive. Les pirates ont par contre battu tous les records en volant par exemple pour 7 millions d’euros de crédit à la République tchèque.

Ce qui est le plus surprenant est que les attaques ont duré cinq jours et ont ciblé cinq pays membres de l’Union. Bruxelles a finalement décidé de fermer la bourse pendant une semaine pour mettre ses machines à jour.

Des craintes pour l’avenir

Ce vol de plusieurs dizaines de millions d’euros de crédit inquiète alors que l’Europe est censée élargir ce marché en 2013 et passer à des quotas européens, contrairement aux plafonds nationaux actuels.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Bruxelles pas Brusselle
    1
  • spama
    Est ce qu'ils peuvent revendre leur butin sur un marché noir ?
    pcq je me demande vraiment ce quils vont en faire
    1
  • Anonyme
    Brusselle ? t'es journaliste toi
    3