Les adresses mails de plusieurs PDG français volées

Plusieurs PDG français ont vu leur adresse mail piratée et leur identité usurpée récemment. De faux mails ont ainsi été envoyés, reprenant l’identité de ces grands patrons, afin notamment de détourner des sommes d’argent.

Le PDG de Quick, Jacques Édouard Charret, raconte notamment avoir été victime d’une telle escroquerie alors qu’un faux mail envoyé sous son identité et reprenant son adresse électronique et sa signature demandait le règlement immédiat d’un chèque de 90 000 euros. Denis Kessler, vice-président du Medef, a également constaté récemment ce genre d’escroquerie menée de la même manière (un faux mail envoyé de sa véritable adresse), qui portait cette fois sur la somme de 800 000 euros, et dont la transaction a été interrompue au dernier moment.

Des plaintes ont été déposées pour tentative d’escroquerie au parquet de Paris cette semaine. Pour l’avocat des deux premières victimes, il s’agirait d’une « escroquerie de grande ampleur », et d’autres plaintes devraient suivre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Ton cynique : Il semblerai qu'aujourd'hui il soit moins compliquer de remplacer un PDG (voir Yahoo! que de changer une adresse mail. Changeons les PDG ! Sur un ton plus sérieux, cela pose la question de la sécurité des réseaux, à l'heure à laquelle chacun d'entre nous possède un compte quelque part; nos données sont elles réellement protégées?
    0
  • Anonyme
    Je dirais mieux, supprimons les PDG qui gagnent leur fric en faisant bosser les autres, ils ont des esclaves disons d'un point de vue ouvrière que je suis, oh non pardon employée qualifiée, excusez du peu. Ces mêmes autres dont je parle, qui produisent tout et peuvent avec grande peine et souvent ne peuvent s'offrir ce qu'ils fabriquent, pour qui on produit de qualité medicre afin qu'il crève plus vite. Je veux que les peuples décident de ce qu'ils ont besoin et le produisent rien de plus, rien de moins, qu'ils fassent de bonnes recherches profitables à l'humanité, que les responsables des usines qui bosseront soient élus par les travailleurs et révocables à tous moment. Les PDG, j'espère qu'il leur arrivera bien des choses, juste retour de bâton.
    -1
  • aze555666
    #2 s'est méchamment fait lobotomiser par l’extrême gauche, et n'a manifestement pas la moindre idée de la réalité qui se cache derrière les postes de direction dans les entreprises.
    0