20 ans de prison pour avoir piraté des cartes de crédit

Albert Gonzalez, 28 ans, vient d’être condamné à 20 ans de prison par un tribunal fédéral de Boston. Il était accusé d’avoir piraté plusieurs millions de cartes de crédit, dans ce que certains appellent « le plus important piratage informatique de l’histoire américaine ».

Une première aux États-Unis

L’affaire remonte à 2006, alors que le hacker commet ses premiers délits. Entre cette date et son arrestation, il aurait piraté plus de 130 millions de cartes bancaires. Pour cela, il s’était introduit, avec plusieurs complices, dans les réseaux informatiques de supermarchés et d’organismes financiers, à partir desquels il a volé les coordonnées bancaires de leurs clients. Ces coordonnées bancaires étaient alors stockées sur des serveurs aux États-Unis, en Ukraine et aux Pays-Bas. Avec l’argent détourné, le jeune pirate a ainsi pu s’acheter un appartement à Miami, une BMW, des bijoux et des montres. Tous ces biens ont été confisqués dans le cadre d’une procédure de remboursement des victimes, ainsi qu’un million de dollars en liquide, enterrés dans le jardin de ses parents. Le montant total de l'argent détourné n'a pas été communiqué, mais les estimations les plus pessimistes indiquent jusqu'à 400 millions de dollars.

« Je suis coupable. Ma curiosité et mon avertissement à l’informatique m’ont poussé à trahir mes parents et à utiliser leur maison », a déclaré Albert Gonzalez durant son procès, durant lequel il a plaidé coupable. « Je voudrais demander pardon et requérir l’indulgence ». Condamné pour complot, fraude informatique et vol d’identité, il écope de 20 ans de prison. « Même si vous éprouvez des remords et que vous avez rendu un million de dollars que vous aviez cachés dans le jardin de vos parents, je dois lancer un message, vu l’énorme coût de votre délit », a déclaré le juge après le verdict.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • kentincosta
    20 ans pour ca alors que ceux qui roulent bourrés et fauchent des gens n'en prennent que 5 ...
    -1
  • web@tux
    Dans le cas présent, c'est 130 millions de personnes qu'il aura "fauché"... ;)
    3
  • kentincosta
    Oui mais ca ne tue pas ..
    2