Un drone de l'armée américaine piraté avec un logiciel à 26 $

Un logiciel à vingt-six dollars, c’est tout ce qu’il faut aux insurgés irakiens pour pirater le flux d’image des drones Predator américains. 

Un flux vidéo non crypté

Alors que ce type de drone coûte 4,5 millions de dollars pièce, son flux vidéo transmis au poste de contrôle n’est pas crypté. Une faille étonnante dans la sécurité de ce genre d’appareil que les combattants chiites on vite fait d’exploiter.

Ils utilisent pour cela le logiciel SkyGrabber, un programme en libre accès sur Internet, vendu seulement 29,95 dollars. Cette application ne permet pas de prendre contrôle du drone, mais d’avoir simplement accès au flux vidéo filmé par sa caméra, un bon moyen pour les rebelles irakiens de connaître les cibles surveillées ou visées. Depuis cette nouvelle, l’US Army indique rechercher un système permettant de crypter cette communication.