P2P : 450 000 films piratés chaque jour

450 000 films téléchargés illégalement chaque jourC’est incontestablement le chiffre de la journée. Celui que le législateur reprendra sans nul doute quand la loi HadopiProjet de loi française relative à la protection des droits d’auteur sur Internet. Elle introduit notamment le concept de riposte graduée et prévoit l... occupera à nouveau le devant de la scène : en France, tous les jours, près de 450 000 films récents sont téléchargés illégalement. Le chiffre record est issu d’une étude de l’ALPA (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle). Le chiffre pour le moins impressionnant a été immédiatement commenté à l’AFPAFP est l’acronyme du terme Agence France Presse. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une agence de presse qui suit et annonce toute l’actualité du ... par le délégué général de l’association, Frédéric Delacroix : « Nous sommes face à un phénomène majeur qui peut mettre en péril l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel. On ne s’attendait pas à de tels chiffres ».

La loi Création et Internet a des arguments

La loi Hadopi a de la matièreComment l’ALPA en est-elle arrivée à cette conclusion ? En effectuant des mesures de novembre 2007 à juin 2008. Le trafic en provenance de la France vers les principaux réseaux de peer to peerP2P est l’acronyme du terme anglais Peer-to-Peer, que l’on peut traduire en français comme de « poste à poste », ou plus littéralement « pair à pair »... étrangers a été analysé avec comme point de repère le top 100 des films français les plus piratés. Jusqu’à 536 000 actes de piratage, chiffre record pour le mois de décembre, et une moyenne de 450 000 téléchargements par jour, soit 14 millions de films piratés chaque mois. Voilà les chiffres qui seront repris par le ministère de Christina Albanel dans le projet de loi qui instaure la riposte graduée.

Bienvenue chez les Ch’tis rafle la mise

Au palmarès des films français les plus téléchargés, on retrouve sans grande surprise les grands succès de l’année écoulée au cinéma. « Bienvenu chez les Ch’tis » occupe la première place avec presque 10 000 téléchargements illégaux chaque jour, devant « Persepolis », « La Môme » ou encore « Disco ». Mais les succès hexagonaux restent bien moins plébiscités que leurs homologues hollywoodiens. « Jumper », « Cleaner » et « Iron Man » sont deux fois plus téléchargés que la comédie de Dany Boon. Bien évidemment, dans ses conclusions, l’enquête salue l’initiative Hadopi et se joint par la même occasion aux collectifs de cinéastes et de musiciens en faveur du projet de loi.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
37 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    Salut les gens,
    Au tour de l'ALPA de mettre sa pierre à l'édifice Hadopi.

    Tous les "souteneurs" de cette future loi, devraient, à mon avis, plus s'interroger sur les conditions de distribution de ces oeuvres musicales et cinématographiques.

    En effet, la période que nous traversons est pour le moins difficile pour tous. Pouvoir d'achat en baisse, marché du travail en pleine déliquescence et autres "joyeusetées" du moment et l'on s'étonne de ce phénomène.

    Oh, je sais, d'aucuns vont me dire que ce phénomène n'est pas nouveau. Je le sais, mais il s'accentue et les raisons en sont (pour partie) celle que j'énonce.

    Je sais et suis conscient que copier (je préfère ce terme à celui de "pirater") est préjudiciable aux ayants droit, mais quant on regarde d'un peu plus près les bénéfices que génèrent certains films ou certains albums, il faut essayer de comprendre le phénomène en n'oubliant jamais les "moyens" dont disposent les potentiels acheteurs que nous sommes.
    C'est ce que je reproches à nos responsables politiques. Une étude bien faite et concertée avec tous les acteurs serait beaucoup plus bénéfique pour tous et dans l'intérêt de chacun.

    Un compromis qui ferait que chacun y trouverait sa juste place.
    NON, au contraire; on brandit le "bâton", en sachant qu'à fortiori, toutes ces lois répressives ne pourront qu'être difficilement mises en place et appliquées (il suffit de voir la précédente....)
    Le tout répressif, pourquoi pas, mais un peu de bon sens serait peut-être plus efficace.
    A+

    PS: je ne "pirate" pas même si de temps en temps j'utilise la mule pour télécharger des programmes autorisés.
    2
  • Malanix
    Je suis a 100% d'accord.
    Je ne télécharge pas.
    Pas par respect des portes monnaie débordant des grands chefs, mais juste parce que la qualité des films et de la musique est d'un niveau quand meme bien bas...
    2
  • Anonyme
    Le fait de pouvoir dl "Bienvenue chez les ch'tis" n'a en rien entravé sa sortie en salle et le nombre de place vendu...

    Iron Man? 9Euros pour ca! Faut mieux encore le télécharger que payer pour cette bouze..
    3