Piratage : Pascal Nègre rassure les internautes

Pacal NègreNous vous présentions hier les résultats d’un sondage commandé par la SCPP, qui annonce entre autres que 88% des téléchargeurs français cesseraient leurs activités s’il recevaient un ou deux avertissements.

Aujourd’hui, Pascal Nègre, président de la SCPP, s’est exprimé à propos de ces résultats dans des propos recueillis par LCI, et indique que la surveillance sera centrée sur le contenu plutôt que sur les internautes.

« Pas de surveillance des internautes »

À quelques jours de l’examination du projet de loi Hadopi et alors que le magazine SVM a déjà recueilli près de 15000 signatures pour sa pétition contre la riposte graduée, ce sondage ne manque pas de faire du bruit sur la toile. À propos de cette pétition, justement, Pascal Nègre souligne « qu’il n’y a pas beaucoup d’artistes, parce qu’ils sont conscients du fait que cette loi est dédramatisante. Elle permet d’abord d’informer, de sensibiliser, d’envoyer des messages, ce que l’on fait dans les autres pays depuis cinq, six ans... »

Il se veut d’ailleurs rassurant sur l’application de cette nouvelle loi, en affirmant qu’“ il n’y aura aucune surveillance des internautes ! Ce que l’on va surveiller ce sont les oeuvres. “ Cette déclaration répond directement à la pétition lancée par SVM, qui annonce met en garde contre “ la surveillance sans pareille des activités des internautes ”. Le débat n’est donc pas prêt de retomber, alors que le projet de loi Hadopi doit être examiné le 11 juin prochain.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    "il n?y aura aucune surveillance des internautes ! Ce que l?on va surveiller ce sont les oeuvres. ?
    Ce sont donc les oeuvres qui piratent. Nous prend pour des cons lui !
    1
  • Anonyme
    je m en vais pirater de suite Cindy Sanders pour verifier ces dires !

    ha ha
    0
  • shirozen
    nègre pascal, producteur de dobe et petite frappe!
    0