A 7 ans, elle pirate un réseau Wi-Fi en 11 minutes

Fin décembre, la Cnil s’attaquait à l’absence de sécurisation des données transitant par les points d’accès Wi-Fi publics. C’est désormais une entreprise de VPN qui s’attaque aux réseaux publics à l’aide d’une fille de sept ans.

En Grande-Bretagne, Betsy Davies, âgée de sept ans, n’a absolument aucune expérience en informatique. Cependant, à l’aide d’une liste d’instructions fournies par la société Hide My Ass, spécialisée dans les solutions de VPN, elle a réussi à pirater un réseau Wi-Fi public dans un café britannique. Après avoir trouvé une vidéo sur Internet pour lui expliquer la démarche, elle a réussi à mettre en place un point d’accès pirate pour lui permettre d’accéder en clair à toutes les données transitant par le réseau Wi-Fi auquel elle était connectée. Il ne lui a fallu que 11 minutes pour mettre en place son installation, sans aucune connaissance préalable.

Lire aussi : Wi-Fi gratuit, les pièges à éviter

L’opération de Hide My Ass visait à alerter les utilisateurs et les gestionnaires de points d’accès public sur la sécurité de leurs réseaux. Pour l’entreprise, spécialisée dans les VPN, il s’agissait surtout de mettre en avant les technologies de réseaux virtuels. « Un VPN chiffre toutes les données que vous mettez sur Internet, les envoyant à travers un tunnel VPN privé, ce qui signifie que si quelqu’un récupère vos informations, il ne verra que du charabia », explique l’entreprise.  

En décembre dernier, la Cnil française s’inquiétait elle aussi du manque de sécurisation des points d’accès publics. La haute autorité regrettait notamment l’absence de chiffrement des réseaux Wi-Fi, simplifiant grandement la récupération, mais aussi la lecture de ses données par des tiers.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    En Grande-Bretagne, Betsy Davies, âgée de sept ans, n’a absolument aucune expérience en informatique.

    Quand on y connait rien on ne peux rien faire.

    Dans son cas, c'est facile si on lui a déjà mâché le boulot car elle a eue juste a appuyer sur des touches comme l'aurait fait un primate.

    Cette fillette n'a rien d'exceptionnelle, la boite a voulu se faire parler d'elle.
    0
  • lance73
    c'est sur !
    0
  • catseye
    Le but n'est pas de mousser la môme ou un exploit quelconque. c'est exactement l'inverse ... ce que la boite veut mettre de l'avant, c'est que de pirater et intercepter les communications sur un réseau WiFi non protégé est tellement facile et rapide qu'une gamine de 7 ans peut y arriver sans rien y comprendre de particulier au monde du réseau, en tapant 3 commandes au clavier ... et y a rien de mieux qu'un vrai exemple concret pour marquer les esprits.

    Et évidemment c'est un coup de pub pour la boite en question, mais l'important c'est pas le coup de pub, vous avez juste loupé l'essentiel du message.
    0