Un autre pirate condamné

Et un de plus... un étudiant en électronique accusé de piratage de films, jeux vidéo et musique a été condamné dernièrement à payer 500 euros d’amande et 19.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal correctionnel de Versailles a ordonné aussi la destruction du matériel informatique et des copies pirates. Aussi, la gendarmerie à découvert 392 copies de films, 72 CD de musique piratée et 111 contrefaçons de jeux vidéo lors d’une perquisition à son domicile. Le jeune pirate de 24 ans réalisait et proposait des échanges depuis son site de ces fichiers.

La Société Civile des Producteurs de Phonogrammes en France (SPPF) s’est félicitée de la condamnation contre cet étudiant et affirme via un communiqué : « Il est fondamental que les internautes comprennent qu’il n’y a aucune différence entre voler un disque dans un magasin et télécharger des titres musicaux sur Internet puis les copier. Le tribunal à écarté l’exception de copie privée. Cette décision confirme bien que la reproduction de fichiers musicaux via Internet, effectuée en violation des droits des producteurs, ne peut en aucune façon être assimilée à un acte de copie privée. »

Et le même jour, les juges versaillais ont également condamnée un technicien en maintenance informatique âgé de 25 ans. Celui-ci devra payer 13 500 euros de dommages et intérêts.

Nul doute que ces deux internautes ont servi d’exemples, et personnellement je trouve injuste d’endetter cet étudiant avec 20 000 euros, alors qu’un simple avertissement aurait suffit pour qu’il arrête…
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
51 commentaires
    Votre commentaire
  • Dams
    C'est clair que moi on me met 24h en garde à vue j'arrête tout de suite ! :-o
    Enfin moi pour stopper le piratage je conseille plutôt la technique des contenues supplémentaires proposés par certains éditeurs.
    Plus comme tout le monde le réclame, des CD moins chers avec un contenu de meilleur qualité.
    0
  • seihta
    et oui ainsi va la vie , enfin bon je ne sais pas quoi pensé de tout cla. ces deux jeunes hommes ont surement servis dexemples faut il pour autant leurs infligés cette amende aussi importante...je ne penses pas..Les grandes majors de disques et de cinema , ne perdent pas autant d'argent que cela , le piratage leurs faits tout simplement baisser leurs bénéfices. De plus le surcout des cds que l'on achete en france sont principalement dus au fait que selon les majors de disques les videos clips sont indispensebles mon cul ouais , enfin remarque a regarder autour de moi c vrai que la plupart des jeuns ne voient la musique que par son apparation televisuelle bien tristes tout ca..

    enfin bon tout cela n'est pas fini et durera encore longtemps... c le jeu ;)

    Deplus pour les petits qui debute internet peut etre un tres bon tremplin .. mais n'aller pas me faire dire que je suis a fond pour la copie , il faudrait que chacun prenne ses responsabilites mais bon la aussi a regarde autour de moi c pas gagne mais qui sait un jour

    sur ce ciao tt monde
    0
  • Antipika
    GG au gouvernement français des peines toujours plus basses pour encourager le piratage. Un mec comme ça faut lui mettre au moins 2 fois le prix du préjudice en amende ou des peines de surcis allant jusqu'à un an ! Y'a que comme ça que les gens comprennent. Faites le total, les dommages c'est le dû au editeurs donc c'est normal qu'il paye (si on calcul c'est a peu près la vrai valeur de ces 575 cd piraters) mais l'amende (ce qu'il paye en plus) est ridicule ! 500 euros pour 575 cd...
    0