Un pirate londonien écope d'une peine record de 10 ans de prison

drapeau piratedrapeau pirateOn ne badine pas avec les malwares en informatique, et ce pirate londonien de 36 ans l’aura appris à ses dépens.

Une peine exemplaire pour un délit grave

Adrian Ringland se servait d’un cheval de Troie qu’il diffusait par MSN pour espionner ses victimes lorsqu’elles utilisaient leur ordinateur. Ses victimes étaient toutes des jeunes filles de 13 à 16 ans, grandes utilisatrices d’Internet et notamment de MSN. Ce détraqué sexuel s’amusait régulièrement à faire peur à ces adolescentes en prenant le contrôle de leur machine, et les menaçait avec insistance pour que ces dernières lui envoient des photos de nues.

Le tribunal de Londres chargé de l’affaire n’y a pas été de main morte : Ringland a été condamné à 10 ans de prison. Une peine qui a été au final doublé puisqu’elle ne tient pas seulement compte de l’intrusion dans un système informatique, mais également du harcèlement effectué sur des mineures.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
37 commentaires
    Votre commentaire
  • GTA-mej
    Pour moi, c'est mérité...
    0
  • duncane
    Une seule chose à dire : bien fait.
    0
  • LoG@IDN
    + 1000

    Quand il se fera ****** en prison, il comprendra peut être ...
    0