Plaintes contre Google : la Commission européenne s'en mêle

Suite à trois plaintes différentes, la Commission européenne a demandé des précisions sur ces affaires au géant de la recherche. Dans sa ligne de mire, le respect de la concurrence.

La Commission européenne se pose des questions

Foundem, Ciao! et eJusice, voilà les trois plaignants à l’encontre de Google. Le Britannique Foundem et le Francais eJustice estiment être pénalisés par les résultats des recherches sur Google. Ciao! remet quant à lui en cause le fonctionnement du contrat standard proposé par la régie publicitaire AdSense.

Il n’en fallait pas plus à Julia Holtz, responsable juridique du groupe, pour se fendre d’un long billet sur le blog de Google Europe : « Chaque plainte met en avant des problèmes un peu différents, mais la question qu'ils posent est celle de savoir si Google fait quelque chose pour étouffer la concurrence ou nuire à nos utilisateurs et partenaires. Ce n'est pas le cas ». Elle oppose aux arguments d’eJustice et Foundem qu’Opodo ou Expedia, autres moteurs de recherches « verticaux » sont très bien placés sur leurs pages de résultats de recherches.

Julia Holtz n’hésite pas non plus à rappeler que Ciao! est désormais une filiale de Microsoft et donc directement lié au moteur de recherche concurrent Bing. Et d’ajouter que Google avait jusqu’à présent « toujours de bons rapports ». La Commission européenne va donc envoyer une série de questions à Google sur ces plaintes, la société a confirmé avoir l’intention d’y répondre. Encore de l’eau au moulin de ceux qui s’inquiètent de la prédominance de Google dans certains secteurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    décidemment la CE et google c'est une vraie histoire d'amour !
    0