Le militant UMP de l’affaire Hortefeux porte plainte contre des internautes

L’affaire Hortefeux n’a pas fini de faire couler de l’encre. Alors que la polémique sur les propos du ministre commence à peine à retomber Amine Benalia-Brouch, le militant UMP stigmatisé dans la vidéo, porte plainte contre des internautes. 

Menaces de mort

Amine Benalia-Brouch avait voulu répondre aux détracteurs du ministre de l’Intérieur dans une vidéo postée sur YouTube. Il y défendait Brice Hortefeux suite aux propos que celui-ci avait tenus lorsqu’on lui avait présenté le militant d’origine maghrébine : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. »

Malheureusement pour le jeune homme, de nombreuses parodies de sa vidéo, pas toujours très drôles, ont vite fleuri sur le web. L’une d’entre elles le montrait notamment avec une kalachnikov pointée sur sa tête avec des bruits de chargeur en fond. Mais le plus inquiétant pour Amine Benalia-Brouch restent les menaces hostiles reçues directement chez lui. C’est surtout pour cela que son avocat vient de porter plainte pour « insultes et injures à connotations raciales, incitation à la haine raciale et menaces de mort ».

Me Bertrand Defos du Rau veut aller plus loin que la seule plainte. Il espère également démontrer que l’on ne peut pas faire n’importe quoi sur Internet. Cet argument est désormais de plus en plus avancé par les victimes de propos blessants (comme la fille adoptive du couple Chirac). C’est une tendance de fond, selon les jurisprudences, Internet pourrait bien devenir de moins en moins un espace de non-droit.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Citation:
    C’est une tendance de fond, selon les jurisprudences, Internet pourrait bien devenir de moins en moins un espace de non-droit.

    Ah ?
    Parce que c'était le cas ?
    1
  • malcom_frere
    Il suffit de regarder les pubs de Orange pour comprendre à quel point Internet est en train de devenir un espace de non-droit. Il y a internet d'avant, ou le contenu était vraiment libre, et il y a le futur internet d'orange ou le contenu est contrôlé et ou on est plus sur internet mais sur intranet Orange. Par pitié, ne tombé pas dans le panneau!
    2
  • arfason
    Ne tombez pas dans le panneau ?
    Internet n'est pas une zone de non droit !
    Mais aucune loi n'explique clairement les règles qui le régissent.
    Du coup, si je ne m'abuse, les lois qui s'y applique sont celles du pays dans lesquelles se trouvent les serveurs.
    On comprend alors que pour éviter les abus de ceux qui considèrent cela comme une zone de non droit, les FAIs seront forcés d'en contrôler les contenus.
    Par pitié, malcom_free ? Ou vois tu de la pitié dans les propos haineux, les menaces de mort ... ?
    Internet est un très bon outil de communication. Hélas tout chose peut être utilisée en vue d'un bien ou d'un mal. Et la balance tendrait à pencher, hélas, du mauvais côté ...
    0