Pokémon Go, le phénomène touche aussi le porno

Alors qu’il n’est même pas disponible partout, le nouveau jeu Pokémon a déjà rendu fou une bonne partie du web qui s’est souvenu qu’il existe un monde réel derrière leurs smartphones. Et sans surprise, les dérives ont été nombreuses : découverte de corps, vols, comportements dangereux, et on n’en passe.

Mais les conséquences du regain de popularité du jeu vidéo de Nintendo se constatent également sur Internet. Comme l’a prouvé mainte fois la règle 34 d’Internet : « Si ça existe, c’est qu’il y a une version porno. » Évidemment, les Pokémon ne font pas exception. Et par conséquent, le site spécialisé dans les vidéos pornographiques Pornhub a vu une explosion des recherches liées aux Pokémons.

Très exactement, le 11 juillet, soit 5 jours après le lancement du jeu seulement aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, les recherches incluant « Pokémon » ont explosé, de l’ordre de 136 %. En attendant que le jeu soit disponible en Amérique du Sud, les jeunes joueurs de cette région du monde semblent avoir trouvé un nouveau passe-temps.

Les 18-24 ans sont clairement les plus branchés par ce genre de contenus, et le pays qui semble le plus friand de bestioles à poil est la Bolivie, suivie du Perou et du Chili. Bref, les Pokémon semblent bien partis pour refaire parler d’eux pendant un long moment.

>>> Lire : Règle 34, loi de Skitt, Poe... les 10 lois d’Internet qu’il faut connaître

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire