Pokémon GO, c’est bon pour la santé

Une étude menée récemment par Microsoft et l’université de Stanford vient de conclure que jouer à Pokémon GO, est bon pour la santé. Elle relève en effet que les utilisateurs de l’application marcheraient en moyenne 26 % de plus par jour, une augmentation de leur activité physique qui pourrait réduire les risques de certaines maladies.

L’étude a été menée aux États-Unis sur 31 793 personnes, dont 1420 joueurs de Pokémon GO, qui ont été équipés d’un bracelet Microsoft Band pour suivre leur activité. Sur un mois d’observation, il ressort que les chasseurs de Pokémon marchent en moyenne 1473 pas de plus par rapport aux non-joueurs, soit une hausse de 26 %.

Ce n’est pas une surprise : Pokémon GO pousse donc ses joueurs à marcher. Mais cette augmentation de l’activité physique, aussi faible soit-elle, pourrait avoir des effets particulièrement bénéfiques sur la santé des joueurs, selon l’étude. En outre, elle conclut que le jeu pourrait être un moyen de « réduire les risques de problèmes cardiaques, de diabète, de dépression et de certains cancers, ainsi que conserver un poids plus sain ». Évidemment, marcher après des Pokémon ne suffira pas à éviter tous les problèmes de santé, mais l’étude indique toutefois que « maintenir une augmentation de son activité de 1000 pas par jour pourrait contribuer à réduire les risques de mortalité de 6 % » aux États-Unis.

Lire : 
Pokémon Go : comment le jeu a rendu fou le monde entier

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire