Pokémon Go : la police thaïlandaise chasse les chasseurs

Si la gendarmerie avertit les automobilistes de ne pas jouer à Pokémon Go en conduisant, le gouvernement thaïlandais passe directement à la phase de répression en déployant une unité dédiée à la chasse de chasseurs de Pokémon.

Lancé le 6 août en Thaïlande, Pokémon Go fait l’objet de nombreuses plaintes de la part des Bangkokiens qui observent un comportement irresponsable de la part des automobilistes, mais aussi des piétons. Distraits par le jeu, ils ont augmenté le nombre d’accidents ces dernières semaines.

Pour lutter contre cette recrudescence, le Bangkok Post rapporte que cinquante officiers de police patrouillent désormais dix des plus grandes artères de la capitale thaïlandaise afin d’en évincer les dresseurs virtuels.

Comme arme, ils utilisent l’appareil photo de leurs smartphones afin d’enregistrer les fauteurs de trouble, explique Sanit Mahathavorn, chef de la police de Bangkok. Les joueurs imprudents s’exposent ainsi à une amende de 1000 bahts, soit un peu plus de 25 euros. L’objectif n’est pas d’arrêter les joueurs, mais de les sensibiliser, déclare la police locale. Depuis le lancement de cette opération, 12 amendes ont déjà été dressées.

Rappelons qu’une nouvelle mise à jour de Pokémon Go est en court de déploiement. Elle apporte de nouvelles informations sur les capacités de combat des Pokémon et permet de découvrir les chefs de chaque équipe.

>>> Lire : Pokémon Go : une nouvelle fonction pour évaluer ses Pokémon

>>> Pour les dresseurs de pokémon, voici les meilleures astuces de notre communauté :

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire