Un Russe risque 5 ans de prison pour avoir joué à Pokémon Go dans une église orthodoxe

Un nouveau fait divers s’ajoute dans la saga Pokémon Go et cette fois-ci l’histoire se déroule en Russie. Un jeune YouTuber s’est fait arrêter et risque des années de prison pour avoir chassé des Pokémons avec son smartphone dans une église orthodoxe.

Samedi, un jeune Russe du nom de Ruslan Sokolovsky a été arrêté pour être emprisonné pendant deux mois. Son crime était d’avoir joué à Pokémon Go dans l’église orthodoxe de la ville d’Ekaterinbourg, qui a été bâtie en 2000 sur le lieu de l’assassinat des Romanov. Sokolovsky a été interpellé pour « appel à la haine et atteinte à la liberté religieuse ». En effet, l’article 282 du Code pénal de la Fédération de Russie interdit « toute incitation à la haine et à l’hostilité, ainsi qu’à l’humiliation de la dignité humaine ». Il s’agit de la même loi qui a mené en prison deux membres du groupe punk Pussy Riot.

Ruslan Sokolovsky n’est pas un simple inconnu en Russie puisque le jeune homme possède une chaîne YouTube suivie par 300 000 personnes. Dans ses vidéos, Sokovlosky ne parle pas uniquement de son quotidien, mais également de ce qu’il se passe dans son pays. L’année dernière, il avait même lancé un magazine athée inspiré par Charlie Hebdo.

Plus tôt dans le mois, Ruslan Sokolovsky a non seulement décidé de jouer à Pokémon Go au sein d’une église, mais il s’est également filmé puis il a posté l’ensemble de la vidéo sur YouTube. Depuis son arrestation, les vues sur YouTube n’ont fait qu’augmenter et la vidéo compte aujourd’hui plus de 900 000 vues. Le procès du jeune russe a débuté le 3 septembre et d’après un porte-parole de la police, il pourrait encourir minimum 5 ans de prison.

>>>> Lire aussi : Pokémon Go : téléchargez enfin les versions officielles sur iPhone et Android

Un Russe joue à Pokémon Go dans une église

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire