Le FBI ferme PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker

PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker sont en berne aux États-Unis. Leurs propriétaires sont accusés de blanchiment d’argent, de fraude bancaire et d’infraction aux jeux de hasard. Le préjudice subit s’élèverait à plus de trois milliards de dollars.

Le FBI a condamné l’accès à ces sites sur le territoire américain. Il a agi sous la direction du procureur du district sud de New York, Preet Bharara. Selon lui, « les entreprises étrangères qui choisissent d’opérer aux États-Unis ne sont pas libres de bafouer la loi qu’ils n’apprécient pas simplement parce qu’ils ne supportent pas d’être séparés de leurs bénéfices ».

Les jeux d’argent en ligne sont pour la plupart interdits aux États-Unis depuis 1986. Néanmoins, de nombreux sites ont trouvé la parade en s’inscrivant à l’étranger. Dès lors, les joueurs américains pouvaient profiter de leurs services en toute « légalité. »

1 indic, 11 accusés

A l’origine de ce coup de filet, un homme : Daniel Tzvetkoff. Arrêté en 2009 pour les mêmes chefs d’accusation, il aurait vendu ses informations sur les 11 accusés dans cette affaire, contre sa liberté.

Aujourd’hui, le département américain de la justice fait main basse sur les comptes bancaires de ces sites. En tout, 75 comptes éparpillés dans 14 pays. Dans le même temps, Pokerstars et Full Tilt Poker assurent que les fonds des joueurs américains sont conservés en toute sécurité. Les membres de ces deux sites peuvent d’ailleurs retirer leurs fonds bien qu’il subsiste quelques difficultés techniques, selon le site RDS.ca.

PokerStars nous confirme, en outre, que les joueurs français n’ont aucune inquiétude à se faire. L’affaire qui le touche aux États-Unis ne provoquera pas de contagion aux autres déclinaisons du site.

PokerStars et Full Tilt Poker se sont vites retournés en se réinstallant sur des noms de domaine en .eu ou .co.uk. Les salles n’ont d’ailleurs pas désempli.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Puls1ons
    "PokerStars nous confirme, en outre, que les joueurs français n’ont aucune inquiétude à se faire. "

    Bah perso, c'est justement qu'ils continuent qui m'inquiète : "fraude bancaire et infraction aux jeux de hasard."
    1
  • doom_Oo7
    "Aujourd’hui, le département américain de la justice fait main basse sur les comptes bancaires de ces sites."

    Genre les US y peuvent faire main basse sur le compte de n'importe qui dans le monde? ça fait peur...
    0
  • Anonyme
    Tout va bien, on autorise les jeux de hasard, mais c'est sûr il ne peut y avoir aucun problème de blanchiment d'argent ou autres dérives mafieuses... c'est sûr...
    0