Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Quand la police américaine abuse de la géolocalisation des mobiles

La géolocalisation de téléphones mobiles est devenue une habitude de la police américaine. Un rapport interne dévoilé par l’American Civil Liberties Union (ACLU) dénonce le recours à cette pratique même sans que les autorités aient obtenu un mandat de la part de de la justice comme cela devrait être normalement le cas.

La pratique passe non seulement par les opérateurs qui fournissent volontiers les informations aux autorités les réclamant, mais aussi directement par les polices qui achètent pour certaines leur propre matériel. Ainsi, la police de la ville de Gilbert en Arizona a dépensé 244 000 $ pour acquérir de quoi localiser un téléphone portable.

Bien que cette habitude soit a priori hors la loi, le quatrième amendement de la constitution américaine sur les perquisitions l’interdit, les polices se défendent par l’efficacité de cette technique dans certains cas. Elle a par exemple permis à la police de Grand Rapids, dans le Michigan, de retrouver en février dernier une victime poignardée qui s’était cachée dans un sous-sol pour échapper à son agresseur.

Là est toute la difficulté du problème : trouver la limite entre une pratique illégale, mais permettant de sauver des vies et le moment où les autorités outrepassent clairement la vie privée des personnes surveillées. Ainsi au Nevada, le matériel permettant de localiser les portables est accompagné d‘un avertissement n’autorisant son usage que dans le cas où une vie est directement menacée.

De plus, le débat reste faussé par les lois post 11-Septembre faites votées par George Bush. Elles permettent notamment de faciliter la surveillance des suspects en terrorisme par la National Security Agency (NSA) sans qu’il y ait besoin de mandat. Et la loi contient une disposition protégeant les opérateurs qui collaborent à ces pratiques et obtiennent ainsi l’immunité contre toute poursuite judiciaire.

Commentaires
Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter