Les polices européennes veulent arrêter les voitures à distance

General Motors OnStarGeneral Motors OnStar

Les polices européennes s’intéressent aux voitures connectées. Un groupe de travail a été formé. L’un de leurs projets prévoit « l’arrêt à distance des véhicules. »

Proposé par la police britannique, ce système mettrait en relation un centre de contrôle et les moteurs des véhicules. Le conducteur ne serait ainsi plus maître de sa voiture à 100%. The Telegraph qui révèle l’information ajoute que ce projet pourrait aboutir avant la fin de la décennie.

Les réactions négatives ne se sont pas fait attendre. Un membre du Parlement britannique a ainsi déclaré que « le prix que nous payons pour l’abandon de notre souveraineté démocratique est que nous sommes gouvernés par un clic secret et inexplicable. »

La technologie permettant cette interaction doit encore être développée, explique The Telegraph. Néanmoins, certains constructeurs en sont déjà équipés. On pense ainsi à General Motors qui offre à ses clients un service nommé « ralentissement des véhicules volés ». Depuis 2009, sa technologie OnStar permet ainsi de désactiver l’accélérateur à distance.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • flubbert
    Et la liberté dans tout ça ?? ...Attention avec ce système, ca va encore donner des mauvaises idées à la NSA :o
    0