[Mise à jour] Popcorn Time pour navigateur : c'est déjà mort

Mise à jour : Moins de 24 heures après sa mise en ligne, la version navigateur de PopCorn Time était déjà boutée hors d’Internet par la MPAA, selon son concepteur, Milan Kragujevic.

Loin de s’avouer vaincu, le jeune homme  a remis son projet sur les rails une première fois avant de le déconnecter manuellement. Son but : transférer Browser PopCorn vers un paradis de pirates. En l’occurrence, ce sont les Bahamas qui ont trouvé ses faveurs pour le nom de domaine et la Bulgarie pour le stockage des données. L’adolescent en profite pour passer les commandes  « à un ami proche le temps que les choses se calment, voire de façon permanente. »

Actuellement, Browser PopCorn est toujours déconnecté, la mention « de retour bientôt » apparaissant en lieu et place de sa page d’accueil.


Mise à jour du 20 octobre à 15h17 : Ephémère expérience Web que celle de browserpopcorn. La version sur navigateur du Netflix du pirate vient de tomber il y a quelques minutes. Son auteur, Milan Kragujevic, accuse la Motion Picture Association of America, association américaine défendant les intérêts des six plus grands studios hollywoodiens, d'être à l'origine de cette attaque, peut-on lire sur le message qui s'affiche lorsque l'on tente d'accéder au service.

Article originel du 20 octobre à 10h30

L’application Popcorn Time, pour ceux qui l’ignorent, s’est vu attribuer le titre de « Netflix du pirate ». Son principe ? Offrir tous les films et séries, y compris les plus récents, depuis une interface simpliste. Il suffit de cliquer sur l’affiche d’un programme pour le voir démarrer en quelques secondes et il est même possible de choisir la qualité (720p ou 1080p dans la majorité des cas) ainsi que la langue des sous-titres. La magie derrière cela ? Popcorn Time est en réalité un client bittorrent camouflé par une belle interface. Il est donc aussi simple d’accès que parfaitement illégal.

Mais cela n’était pas assez pour le développeur serbe Milan Kragujevic, qui a mis en ligne à l’adresse browserpopcorn.xyz une nouvelle déclinaison adaptée aux navigateurs web du service pirate. Pour arriver à ses fins, le jeune homme de seulement 15 ans s’est appuyé sur le Popcorn Time original et a créé ce que l’on appelle un « fork » dans le jargon, à savoir une version modifiée.

Dans un commentaire du site Product Hunt, Milan en dit plus sur sa motivation autour de ce projet qu’il va pour l’instant continuer à faire bouger de nom de domaine et d’hébergeur afin d’éviter la censure. « Je vis dans un pays où le droit d’auteur est quasiment inexistant, et pour simplement, je m’en fiche ». Ce PopCornTime du Web n'est pas encore parfait. Il ne gère pas les sous-titres et ne permet pas encore de choisir sa qualité vidéo.

Popocorn Time est désormais disponible sur une vaste liste de plate-forme, autant PC et Mac, que sur smartphones et tablettes Android. Même iOS y a succombé, malgré les restrictions d'installation d'Apple. Avec un navigateur Web à son arc, le programme pirate fait maintenant de la concurrence à Netflix sur tous les types de supports.

Lire : Popcorn Time s'arrête... pour redémarrer de plus belle

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire