A Londres les poubelles Wi-Fi espionnaient les passants

La ville de Londres a récemment équipé ses rues d’un nouveau type de poubelles publiques assez particulières. Ces dernières sont en effet équipées d’antennes Wi-Fi capables de reconnaître les téléphones portables des passants afin de revendre ces données aux annonceurs et autres publicitaires.


Les défenseurs de la vie privée n’ont pas manqué de réagir vivement à cette annonce, voyant dans cette initiative une tentative d’entrer dans la vie privée de n’importe quel passant de Londres sans son consentement. Et la ville de Londres n’a pas été sourde à ces critiques, puisque dans la même semaine, cette dernière vient de demander expressément à Renew, la société chargée de mettre en place ces poubelles, de cesser immédiatement leur installation. « Outre ce qui est techniquement possible, ce genre d’initiative dans la rue devrait être mené prudemment, et avec suffisamment d’informations auprès du public », a déclaré la ville de Londres.


La société Renew, qui avait déjà installé des poubelles high-tech lors des J.O. de Londres en 2012, a également réagi à cette décision. Dans une lettre ouverte, celle-ci explique que les données collectées ne peuvent en aucun cas permettre d’identifier un utilisateur ou de connaître le moindre détail de sa vie. Néanmoins, son PDG Kaveh Memari promet que le public aura désormais accès à de plus amples informations avant même la mise en place d’un tel projet, notamment afin de s’assurer que chacun est « à l’aise avec ces technologies interactives ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Nulys
    La prochaine étape c'est des poubelles gardien de l'ordre?

    0