Il y a 43 ans, le premier téléphone portable

C’était il y a 43 ans. Martin Cooper, alors ingénieur chez Motorola, passe le premier coup de fil à partir d’un téléphone portable : le Dyna-Tac. Ce 3 avril 1973, il met en marche un nouvel usage qui rayonne plus que jamais sur la société actuelle.

Il raconte cette expérience en 2013 dans une interview accordée à la BBC. Il n’avait pas choisi son premier interlocuteur au hasard. C’est Joel S Engel qui s’est retrouvé au bout du fil, son concurrent direct chez Bell Labs. « Joel, c’est Marty. Je t’appelle depuis un cellulaire, un vrai téléphone portatif », dit-il en se promenant dans les rues de New York. Ce sont les premiers mots qui ont raisonné depuis le premier portable.

Portable est un terme plutôt relatif aujourd’hui, le Dyna-Tac ayant des mensurations plus proches d’une boîte à chaussures que d’un smartphone moderne : 23 x 13 x 4,5 cm pour 1,13 kg. Ses fonctions se limitaient à passer un appel, recevoir un appel et composer un numéro, et ce, sans aucun affichage. Sa batterie ne lui autorisait que 30 minutes en appel et requérait 10 heures de charge.

Il faudra alors attendre 11 ans avant que la première version grand public du Dyna-Tac ne soit commercialisée. Le Dyna-Tac 8000X est sorti en 1984. Son prix est fixé à 3500 $, soit plus de 7300 € aujourd’hui en tenant compte de l’inflation. Malgré ce tarif faramineux, il connut un véritable succès commercial, dû à son aspect novateur et la commodité qu’il apportait.

>>> Lire : Il était une fois, le téléphone portable

>>> Lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire