Pour prendre des notes le stylo reste plus efficace que l'ordinateur

D’après une étude réalisée par des chercheurs des universités de Princeton et de Californie, la prise de note sur un ordinateur serait moins efficace que celle effectuée à la main, notamment pour assimiler les informations au moment où elles sont notées.

Si depuis plusieurs années les ordinateurs portables se multiplient sur les bancs des universités, facilitant la recherche d’informations ou la vitesse de la prise de note, ce peut être aux dépens de l’apprentissage des étudiants. C’est en effet ce qu’ont révélé Pam A. Mueller et Daniel M. Oppenheimer, chercheurs respectivement à l’université de Princeton et l’université de Californie. Dans un article publié dans la revue scientifique Psychological Science et titré « le stylo est plus puissant que le clavier », les deux chercheurs ont étudié ce dont se souvenaient les étudiants après leur prise de note selon s’ils écrivaient avec un stylo sur du papier ou directement sur un clavier.

Afin de réaliser cette étude, les chercheurs ont demandé à un groupe d’étudiants de prendre des notes au sujet d’une vidéo de 30 minutes pendant sa diffusion, afin de répondre à un questionnaire sur celle-ci. L’expérience a révélé que les élèves ayant pris les notes sur ordinateur recopiaient le texte de la vidéo mot à mot puisqu’ils tapent plus vite que les autres étudiants n’écrivent à la main. « La tendance des preneurs de notes sur ordinateur à transcrire les verbatims plutôt qu’à assimiler l’information et à la reproduire avec leurs propres mots est préjudiciable à l’apprentissage », affirment les chercheurs. En effet, le fait d’analyser et de comprendre le sens d'une phrase pour mieux la reformuler et la paraphraser à l’écrit permet déjà de commencer une partie de l’apprentissage du cours avant même sa relecture ou sa révision.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Jerome G
    Le titre "le stylo est plus puissant que le clavier" est une extrapolation abusive des résultats de cette étude.
    Dans certaines écoles (pas nécessairement en France), on apprend à taper "intelligemment au clavier" : structurer, organiser, hiérarchiser l'information rapidement et de manière dynamique à l'aide d'outil dédiés pour la prise de note. Je pense aux cartographies cognitives par exemple.
    Pour avoir fait l’expérience de cette comparaison en prenant en notes mes cours, on constate les résultats suivants avec l’écriture sur ordinateur (comparé à l’écriture à la main) :
     Plus rapide
     Plus d’informations, plus justes
     Plus claires et lisibles par un plus grand nombre de personne
     Possibilité de remanier les informations pendant la prise de note :
    o Regrouper les informations faisant sens (Ex. : méthode du QQOQCP)
    o Personnaliser l’écriture (couleurs, police, icônes, images, tableaux ...) pour faciliter la mémorisation
    o Dupliquer rapidement les informations pertinentes
    o Corriger, ajuster, compléter rapidement et dynamiquement les informations

     La recherche rapide par mots-clés ou par navigation (exemple de la fenêtre de navigation dans Word ou le raccourcis « Crtl + F » pour effectuer une recherche dans la plupart des logiciels Microsoft)
     La correction automatique des fautes de frappe, d’orthographe, de grammaire,... rend l’écriture plus lisible. Ecriture des mots en entier au lieu d’abréviations.
     Etc.

    A la fin des cours mes camarades venaient me demander mes prises de notes car ils n’avaient pas eu le temps de tout écrire ou parcequ’ils n’avaient pas saisi le sens du cours.

    En résumé, si l’on veut mener cette expérience correctement, on prendrait la peine de comparer deux pratiquants aguerris dans la prise de notes avec chacune des méthodes.
    1