Sécheresse = flambée des prix

Effectivement, Taïwan, touché par la sécheresse risquerait de voir sa population de fondeurs (qui consomment beaucoup d'eau) diminuer en raison de la sècheresse qui n'en finit pas...

Si cette sècheresse, qui atteint une longévité record pour Taïwan, ne s'arrête pas rapidement, nous risquerions d'avoir une inflation des prix sur les chipsets.
En effet, les fondeurs de chipset à Taïwan sont nombreux et peu coûteux, sauf peut-être en eau. La sècheresse atteint les rivières et risquerait de privé d'assez d'eau aux fondeurs pour qu'ils puissent faire leur travail correctement. Qui dit baisse de production, dit flambée des prix !

D'après notre confrère Clubic.com, UMC et TSMC qui produisent des chipsets pour pas moins de 227 compagnies, dont ATI et NVidia, seraient les premières concernées.

Généralement on dit "après la pluie vient le beau temps", généralement on est content, mais là ce serait plutôt, vivement la pluie après le beau-temps...

Source : Clubic.com ; Auteur : Fann
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire