Forfaits téléphoniques : les prix n'ont pas baissé depuis 5 ans

La téléphonie mobile au coeur d'une batailleL’enquête menée par l’UFC Que Choisir qui dénonce le prix des forfaits téléphoniques est publiée aujourd’hui. Elle révèle que le prix des factures des forfaits téléphoniques n’a (presque) pas baissé entre 2003 et 2007. « Une baisse des tarifs modeste, partielle ou inexistante. » Le client « moyen », qui parle un peu moins de 2 heures et envoie entre 10 et 30 SMS par mois a vu sa facture grimper de 10 à 20%. C’est particulièrement vrai pour le client Bouygues Telecom qui payait 20,50 euros en 2003 et débourse désormais 25 euros (chiffres septembre 2007). Ce même client a vu sa facture passer de 19,50 à 20,30 euros chez SFR et de 26 à 30,5 euros chez Orange.

Une hausse des prix pour tous

Cette hausse concerne tous les profils. Seuls consommateurs à être plus ou moins épargnés, les clients qui dépensent peu de minutes ou qui envoient essentiellement des SMS. Le prix des cartes a diminué, un client d’Orange consommant 20 minutes par mois, payait 19 euros en 2003 et 12 euros en 2007. Pour ceux qui envoient avant tout des SMS, l’arrivée des MVNO et d’abonnements atypiques a eu des conséquences bénéfiques. Cependant, pour les autres tous ces forfaits sont peu ou pas adaptés.

Notre avis Un marché qui dépense beaucoup en publicités mais qui reste au final peu concurrentiel, voilà les conclusions de l’enquête menée par l’UFC Que Choisir. Les offres 24 mois bloquent la concurrence et selon l’organisme il y aurait largement de la place pour un 4e opérateur. Une conclusion qui devrait ravir du côté de chez Free ou de Numericable, toujours en lice pour obtenir la 4e licence 3G.