Les SMS et MMS trop chers selon Bruxelles

Viviane RedingViviane Reding, la commissaire européenne chargée des Télécoms, compte pousser les opérateurs mobiles à ajuster encore leurs prix pour les appels et données envoyés à l’étranger.

Ainsi, c’est une baisse de 70% qu’elle compterait faire appliquer aux opérateurs mobiles sur le coût des SMS et MMS envoyés vers l’étranger.

Une baisse de 70% à envisager

Selon la commissaire européenne, le coût d’un SMS envoyé de l’étranger est encore « dix fois trop élevé » par rapport aux tarifs nationaux pratiqués dans les pays européens. C’est donc après plusieurs mises en garde que la commission européenne va agir, en réclamant une baisse de ces tarifs jusqu’à 70% pour les SMS et MMS envoyés à l’étranger.

Bien que cette situation soit actuellement observée en France, le pire en la matière se trouve au-delà de nos frontières. En effet, si un SMS français envoyé depuis l’étranger se monnaie 30 centimes d’euro contre 10 centimes à l’intérieur du territoire, les belges doivent quant à eux s’acquitter de 80 centimes (contre 15 centimes en local), et les Hollandais de 75 centimes (contre 18 centimes en local). Ainsi, le but de la manoeuvre est de plafonner ces surcoûts à un maximum de 15 centimes d’euro en plus du prix du SMS. Si nous ne serions gagnants que de peu en France, certains de nos voisins pourraient en revanche trouver une différence de taille sur leur facture.