Spore : Electronic Arts en procès

SporeQue vous ayez acheté ou non Spore, le dernier jeu vidéo d’Electronic Arts, vous avez peut-être déjà entendu parler de sa version PC qui a créé la controverse à cause d’une protection anti-piratage un peu trop zélée.

Aujourd’hui, et malgré les efforts de l’éditeur américain pour contenter les fans, voilà que plusieurs utilisateurs attaquent EA en justice, à cause des DRMDigital Rights Management (Gestion numérique des droits). Procédé consistant à contrôler les conditions de lecture et d’utilisation de documents numér... imposées dans Spore et qui gâcheraient l’expérience de jeu.

EA au Tribunal

Selon Melissa Thomas, une habitante du Maryland qui fait partie de la class-action engagée contre Electronic Arts, l’éditeur « n’a pas averti des détails critiques à propos du programme anti-piratage inclus dans le jeu ». Ce programme « s’installe tout seul pour commander et contrôler l’ordinateur, et surveiller les fonctions et opérations effectuées sur l’ordinateur, pour éviter certaines actions de l’utilisateur et éviter le lancement de certains programmes, ou encore interrompre certaines tâches matérielles », a-t-elle expliqué. Cela dépasserait donc le simple cadre du jeu vidéo un peu trop protégé, puisque les DRM inclus dans Spore (puisque c’est bien de DRM qu’il s’agit) agiraient également sur le reste de l’ordinateur.

Très peu de temps après la sortie de Spore, le nombre d’utilisateurs mécontents a rapidement augmenté. Sur le site Amazon.com, plus de 3000 utilisateurs se sont rués sur la fiche du jeu afin de lui attribuer une note d’une étoile (sur 5), en signe de sanction envers l’éditeur pour cette protection jugée trop présente, et en dépit des qualités intrinsèques du jeu. Aujourd’hui, c’est au tribunal que pourrait se régler cette histoire, qui ne manque pas de rappeler à certains les quelques déboires qu’avait connus la protection Starforce.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • noldarn
    Le pire c'est que cette protection, aussi intrusive qu'elle soit, est en plus inefficace puisque je connais des personnes qui utilisent une version crackée du jeu ...
    Enfin c'est le cas de toutes les protections de toute façon ...
    1
  • astho
    De mémoire la seule protection qui a vraiment mis a mal les cracker pendant longtemps c'est TAGES. Heureusement elle n'était utilisée que sur très peu de jeux. Elle a été crackée depuis bien longtemps maintenant. :)
    1
  • Anonyme
    Comme d'habitude, depuis toujours, les protections ne posent des problèmes qu'aux utilisateurs qui sont réglo.
    Ca coute cher à développer, ça empèche la pleine utilisation...
    Et au final le piratage n'est pas empêché, et finalement, à mon avis, favorisé, puisque le jeu fonctionne parfois mieux en version crackée, le CD audio sera lu dans la voiture, etc...
    L'abandon des DRM a commencé à faire son chemin chez les majors de la musique, il est surprenant que les pontes des jeux video ne se soient pas encore mis au diapason.
    2