Microsoft attaque Google pour abus de position dominante

logo googleVoilà une information qui peut prêter à sourire. Microsoft et Google vont se retrouver devant le même tribunal au cours d’un procès pour abus de position dominante. À ce moment là, on en vient à se demander ce qu’à encore pu faire Microsoft pour avoir encore des comptes à rendre à la justice. Et bien rien, puisque pour une fois, Microsoft n’est pas l’accusé dans ce procès, puisque la firme de Redmond attaque Google suite au rachat de ce dernier de la régie publicitaire DoubleClick pour un montant de 3,1 milliards de dollars.

Microsoft inquiet à cause de Google

Il semblerait que Microsoft ne supporte pas la récente acquisition de Google, et ceci pour une raison simple. DoubleClick était convoité par deux grands acteurs du marché avant son rachat : Google et... Microsoft. Les deux firmes étaient effectivement déjà en concurrence pour le rachat de la régie publicitaire, qui a fini aux mains de Google. Microsoft semble donc ne pas vraiment apprécier d’avoir perdu cette bataille, et contre-attaque donc avec la justice. Selon l’entreprise, ce rachat « soulève des inquiétudes sérieuses sur la concurrence et la vie privée en ce qu’elle donne à la combinaison Google DoubleClick un contrôle sans précédent sur la délivrance de publicités en ligne, et un accès à un nombre très important d’informations sur les consommateurs en traquant ce que les consommateurs font en ligne. »

Logo Microsoft

Malgré les accusations fondées de Microsoft sur le respect de la vie privée, il est en revanche très difficile de s’empêcher de penser que ce procès survient pour ralentir l’ascension de Google face à Microsoft. Pour 3 milliards de dollars, Google vient d’acquérir un géant de la publicité en ligne, ce qui ne manque pas d’inquiéter la concurrence.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • tbdb
    Anonymous a dit :
    Voilà une information qui peut prêter à sourire.
    En effet !

    Le fait que ce soit pour retarder l'opération est indéniable. Ils doivent être plutôt énervé de s'être fait piquer leur cible chez Microsoft ^^

    A part ça, un petit coup de Firefox + Adblock plus + No script (+Zone Alarm), devrait suffir pour leur compliquer leur quête de rensignements.
    0
  • geloblackeagle
    Le début de la guerre des positions dominantes ?

    Il ne faut pas oublier qui est attaqué pour position dominante !
    0
  • Nordlaser
    Sans exagérer, ça pourrait finir par l'arroseur arrosé question position dominante... Étant donné que Microsoft s'intéressait également à cette entreprise, si c'est elle qui l'avait acquise, qu'aurait dit Google (ou autres)? Probablement:
    Citation:
    ce rachat « soulève des inquiétudes sérieuses sur la concurrence et la vie privée en ce qu’elle donne à la combinaison Microsoft DoubleClick un contrôle sans précédent sur la délivrance de publicités en ligne, et un accès à un nombre très important d’informations sur les consommateurs en traquant ce que les consommateurs font en ligne. »

    Ils veulent se la procurer pour dominer davantage, mais critiquent ceux qui le font avant. Est-ce la manière de montrer qu'on est vexer pour une si grande entreprise que de passe à la justice ?
    0