Skybender, le projet secret Google à base de 5G et de drones

Google multiplie les projets afin d’apporter une connexion Internet dans les zones qui n’y ont pas accès. En parallèle du projet Loon, qui fait appel à des ballons flottants dans la stratosphère, voici le projet Skybender, qui était développé jusqu’ici en secret. Parmi les différences, on peut d’abord noter le moyen de transport, puisqu’il s’agit cette fois de drones solaires, puis la vitesse de la connexion, qui peut être assimilée à de la 5G.

The Guardian, qui dévoile l’information, explique que des tests sont actuellement en cours au Nouveau-Mexique, dans l’aéroport spatial de Virgin Galactic. Les drones utilisés pour ces tests sont ceux de Titan Aerospace, une société rachetée par Google en 2014, au nez et à la barbe de Facebook. Propulsés grâce à l’énergie solaire, ces appareils sont dotés d’un système de transmission par ondes millimétriques, une technologie actuellement à l’étude pour la mise au point de la prochaine norme 5G. Certes plus rapides que la 4G, de l’ordre de 40 fois, ces ondes ont l’inconvénient d’avoir une très courte portée.

Si Google cherche un moyen de contourner ce problème, c’est que le dispositif propose un avantage majeur. Le professeur Jacques Rudell de l’université de Washington, à Seattle, explique ainsi que « l’énorme avantage des ondes millimétriques est de fonctionner sur un nouveau spectre de fréquences », là où « le spectre existant dédié aux réseaux mobiles (...) est saturé, et il n’y a nulle part d’autre où aller ».

Nous devrions donc très probablement entendre parler de ce projet de Google puisqu’il devient, de fait, étroitement lié à la mise au point de la prochaine technologie de réseau mobile, la 5G.

>>> Lire : Satellites, ballons, drones : les connexions Internet de demain

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire