EMI sort le premier CD lisible... nulle part

C’est du moins ce que l’on peut-être tenté de penser en lisant l’avertissement affiché sur le dernier album du groupe ColdPlay, qui a sorti son nouveau disque “X&Y” chez la major.
Le groupe s’était déjà retrouvé en litige avec sa maison de disque, qui avait assez vertement râlé sur les chanteurs qui avaient mis plus de temps que prévu pour finaliser leur nouvel album et le mettre dans le commerce.
Le leader du groupe, Chris Martin, aurait alors déposé une plainte contre son propre label et ses actionnaires, qui menaçaient de restreindre les coûts envers le groupe (comprenez par là : couper la paye d’une bonne partie).
Aujourd’hui, ce sont les utilisateurs qui râlent (une fois de plus) contre la maison de disques, après avoir constaté que, comme indiqué sur l’avertissement contenu avec le CD, celui-ci n’est lisible dans aucun lecteur/graveur de disque, dans les autoradios, dans les platines de salon, dans les consoles de jeu, dans les ordinateurs, dans les lecteurs portables...

Chez EMI, on a inventé les disques avec option "illisible"

“Merci beaucoup d’avoir acheté ce CD et de soutenir la cause “Anti-Piratage”. L’enregistrement présent sur ce CD dispose d’une protection anti-copie. Il ne peut pas être copié sur un PC. Afin que vous puissiez apprécier pleinement une musique de haute qualité, nous avons ajouté cette technologie spéciale (sic).

Avant l’utilisation, veuillez lire attentivement ce qui suit :

Conditions d’utilisation :
Ce CD ne peut pas être gravé sur un CD-R ou un disque dur, ni être converti en MP3 pour du partage de fichiers.
Ce CD a été fabriqué pour être lu dans des platines CD standard, mais il est possible qu’il soit illisible dans certains lecteurs :
– Certains lecteurs ayant la possibilité de copier en MP3 (comme certains lecteurs portables ou de voiture)
– Certains lecteurs CD possédant une fonction CD-R/RW (comme certains lecteurs portables ou de voiture)
– Certaines voitures avec guidage par satellite
– Certains lecteurs pourvus d’un disque dur
– Certains graveurs CD-R/RW utilisés pour la musique
– Certains lecteurs portables
– Certains lecteurs DVD
– Certains lecteurs CD/LD
– Certaines consoles de jeu
Bien que vous puissiez utiliser le programme de Windows pour écouter certaines pistes sur votre PC, cela ne signifie pas que ce CD puisse être lu dans tous les PC.
– La première fois que ce programme sera utilisé (lancé automatiquement sous Windows), il s’enregistre dans Windows. Cette opération n’affecte pas Windows.
– Windows utilisera ces fichiers.
Ce CD n’est as compatible avec les ordinateurs Macintosh.
– Mis à part pour défaut de fabrication, nous n’acceptons pas d’échange, de retour ou de remboursement pour ce produit.”


Voici l’avertissement présent avec le CD “X&Y” de ColdPlay.
Oui, vous lisez bien, ce CD n’a la garantie d’être lu nulle part.
En gros, vous achetez un CD dont vous n’êtes même pas sur de pouvoir le lire, et si votre PC n’en veut pas, votre Mac non plus, votre platine de salon non plus, votre autoradio non plus, votre console de jeu non plus, votre lecteur DVD non plus (comme stipulé dans cet avertissement, en fait), vous venez d’acheter le frisbee le plus cher du monde et il vous est impossible de le renvoyer à EMI pour un remboursement.
De plus, en admettant que vous arriviez à le lire sur votre PC, il faudra passer par une programme propriétaire fonctionnant uniquement sous Windows et s’installant sur le PC (à la manière d’un certain rootkit chez un certain Sony).

Et le respect du consommateur dans tout ça ?

Le plus intéressant est de constater qu’un tel avertissement n’est pas clairement affiché sur la boîte ou le cellophane du disque, mais qu’il faut ouvrir (et donc préalablement acheter) tout le bazar pour se rendre compte que votre ordinateur Apple ne peut pas lire le disque.
C’est votre seul lecteur à la maison ? Tant pis pour vous.
Virgin avait déjà fait l’objet d’une sévère controverse pour des méthodes similaires, les disques étant illisibles dans certaines platines et certains autoradios.
La firme s’était alors vue obligée de retirer ces disques pour les remplacer par d’autres moins protégés.
Malheureusement, les temps semblent bien avoir changé.
Voyons toutefois si cette méthode draconienne permet d’enrayer le piratage et d’inciter les gens à acheter en masse le CD en question, quitte à ce que celui-ci ne soit pas lisible chez eux...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
45 commentaires
    Votre commentaire
  • djamblade
    Voila a quoi va mener le projet DADVSI!!

    Comme quoi ils ont trouvés le moyen d'enrayer l'achat de CDs originaux!!!

    ;-)
    0
  • Nehzard
    Il n'y a pas de quoi mais ... je suis Mort De Rire !!! :mdr:

    Ils sont vraiment trop forts !!! :gg:
    0
  • Exoseth
    C'est réellement pratique dis donc... Moi je n'ai que des lecteurs qui figure dans l'avertissement !

    On en fait quoi du CD? Un dessous de verre ?
    0