Les protections dans les jeux, ça ne sert à rien ?

Infos-du-Net.comQu’elle soit matérielle ou logicielle, la plus grande partie des jeux vidéo qui sortent dans le commerce sont pourvus d’une protection en empêchant la copie. Pourtant, le jeu vidéo est le domaine, après la musique et le cinéma, le plus touché par le piratage. Pour cette raison, les éditeurs ont longtemps été remis en question par rapport à l’efficacité de leurs protections en regard des sommes mises en jeu. Cependant, la protection russe StarForce vient changer la donne, puisque celle-ci s’avère réellement efficace et empêche pour de bon les pirates de copier les jeux, certains titres n’étant toujours pas copiés avec succès après plusieurs mois. Mais cette protection apporte-t-elle les effets escomptés, à savoir une meilleure vente des titres réputés “inpiratables” ?

Galactic Civilizations 2 est le tout dernier jeu de l’éditeur Stardock, plus connu pour le logiciel WindowBlinds, qui permet de personnaliser le système d’exploitation de la firme de Redmond. Il s’agit donc d’un jeu sans grande prétention, mais surtout sans aucune protection. Pour aller plus loin, l’éditeur mise sur un système de numéro de série unique permettant de mettre à jour le jeu. “Suicidaire !”, s’exclameraient certains grands éditeurs qui voient leurs titres piratés à la chaîne alors que ceux-ci sont pourvus des meilleures protections, pourtant, “Les chiffres de ventes sont bien supérieurs à ce que nous attendions”[/I], affirme l’éditeur.

Effectivement, le jeu se vend bien, très bien même, malgré le fait que le disque ne dispose d’aucune protection et qu’il soit donc très facile de le diffuser sur Internet. [i]“Nous sommes désormais en rupture de stock des premiers Galactic Civilizations en Amérique du Nord, dès les 10 premiers jours”
, continue l’éditeur, étonné de son succès. “La semaine dernière, nous étions apparemment le jeu PC le plus vendu chez Walmart (la plus grande chaîne de distribution américaine)”. Mais alors, à quoi est dû ce succès ? Pour StarForce, cela n’a aucun rapport avec la protection, et l’éditeur de la solution anticopie affirme que s’il avait utilisé une protection, les ventes auraient encore été meilleures. Et comme pour vouloir prouver son utilité dans un monde ou il se voit très décrié, un administrateur du forum de StarForce a publié un lien BitTorrent menant vers le téléchargement du jeu en question, soi-disant pour expliquer qu’à l’heure actuelle, le jeu était téléchargé par des milliers d’internautes. Étonnant de la part d’une entreprise qui est censée lutter contre le piratage.

Chez Stardock, on se tient à l’écart de ce genre de débat : “Je ne sais pas si ce qu’ils ont fait est illégal ou non, mais c’est en tout cas troublant et c’était totalement inutile”, affirme un responsable de l’entreprise, qui n’est pas pour la répression ni pour la protection à outrance de ses produits. “Nous pensons simplement qu’il y a d’autres moyens d’arrêter le piratage que la vérification des CD, les DRM stricts, etc.”, et apparemment, ça marche...

Source : Ratiatum
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
24 commentaires
    Votre commentaire
  • clad666_jack
    un mot à dire : Bravo !
    0
  • djamblade
    Ils ont surement du mettre le pognon economisé pour payer une starforce dans le developpement du jeu ce qui l 'a rendu meilleur!!!

    A noter que Starforce pour pourrir un PC y a pas mieux!!! voir les news precedentes!

    ;-)
    0
  • pilou84
    sans compter que SF on sait quand même le casser malgré ce que dit l'article :-D
    0