Des protège-tibias pour lutter contre la simulation


Depuis toujours, dans le football, tous les moyens sont bons pour obtenir de bons résultats, quitte à simuler des fautes pour pénaliser l’équipe adverse. En attendant que la Fifa opte pour l’arbitrage vidéo afin de limiter les tricheries, une société britannique nommée Small Fry propose une solution plutôt originale. Cela consiste à utiliser des protège-tibias capables de reconnaître si un joueur a réellement été fauché. Ces protège-tibias sont munis de deux capteurs et autant d’aimants. L’un des capteurs détecte s’il y a bien eu impact au niveau du tibia et l’autre sert à identifier si le coup a été donné par un joueur adverse. Les protections, équipées d’alarmes, sonnent lorsqu’il y a vraiment faute et restent muettes dans le cas contraire. On doit cette création au designer anglais Andy Shaw.

Etant à l’heure actuelle au stade de prototype, ces protège-tibias intéresserait la Direction de la Premier League. La fameuse ligue anglaise étant mondialement connue pour son engagement physique. Peut-être une bonne nouvelle pour les arbitres.

 

Protège-tibias intelligent