La DARPA planche sur des prothèses bioniques sensorielles

La DARPA (l'organisme de recherche de la défense américaine) a récemment fait part de l’évolution de ses recherches en matière de prothèses bioniques. Son dernier progrès est une prothèse de bras que le porteur peut contrôler avec les nerfs restants et le tissu musculaire. Un pas de plus vers la restauration du sens du toucher aux personnes amputées.

Les prototypes ont été conçus dans le cadre du programme RE-NET pour « Reliable Neural-Interface Technology ». Connu sous le nom de TMR ou interfaces de ré-innervation musculaire ciblée, ce procédé consiste à raccorder les nerfs d’un membre amputé à une interface pour contrôler la prothèse. Le test a été effectué sur le sergent Glenn Lehman, un vétéran américain, et désormais il est en mesure de prendre une tasse sur une table avec sa prothèse. Toutefois, on est encore loin des performances d’un vrai bras en matière de réactivité et de précision. Parallèlement, une autre technique donne naissance à un système permettant d’envoyer directement des informations sensorielles au porteur de la prothèse. Il peut ainsi ressentir le toucher grâce à des capteurs reliés aux nerfs.

Avec cette technologie, les personnes amputées peuvent réaliser des tâches simples comme fouiller dans un sac sans avoir à poser les yeux dessus.

Prothèse de la DARPA

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire