Yahoo a sous-estimé la publicité

C’est le constat effectué récemment par le fournisseur de services en ligne, qui se rend compte que la publicité n’a qu’une maigre place dans ses pages et qu’elle n’est pas exploitée autant qu’elle pourrait l’être.

La vidéo responsable...

Ainsi, l’avènement de la vidéo a surpris Yahoo, qui n’a saisi qu’après le potentiel du Web en matière de publicité. Les prédictions effectuées avant ce phénomène ne prenaient en compte que les publicités graphiques affichées sur les pages et négligeaient les services de vidéo en ligne. Une idée que Terry Semel, patron de l’entreprise a vite oublié pour changer d’avis : « La vidéo, comme vous le savez, deviendra un acteur majeur d’Internet. Elle sera toujours présente à travers Internet et elle déterminera au fil du temps son mode de publicité le plus adéquat ».

Yahoo veut rattraper son retard

Yahoo l’a donc compris, il y a un créneau à prendre dans le domaine de la vidéo. Différents partenariat ont déjà été lancés avec plusieurs plateformes publicitaires et Yahoo réfléchit déjà à de nouveaux moyens d’intégrer de la publicité dans les contenus vidéos qu’il allait développer. Internet constituera, selon ZenithOptimedia, une part plus grande des dépenses des annonceurs publicitaires que celle dédiée aux magazines, et finira très rapidement par dépasser la radio.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • vince2lille
    "Yahoo réfléchit déjà à de nouveaux moyens d’intégrer de la publicité dans les contenus vidéos"
    On se refait pas !
    0