Tétraplégique, il bouge à nouveau les bras grâce à une puce

Ian Burkhart a été victime d’un accident il y a six ans qui l’a laissé paralysé en dessous des épaules. Résultant de dommages incurables à la moelle épinière la tétraplégie suit normalement ses victimes à vie, mais ce jeune homme de 25 ans a pu retrouver l’usage de ses mains grâce à une puce analysant les ordres envoyés par son cerveau.

Baptisé NeuroLife, ce système consiste en une puce plantée directement dans son cerveau. De là, elle transmet les ordres de son cerveau à un ordinateur, qui analyse les données et renvoie les ordres correspondant à ses bras. Ceux-ci sont alors actionnés grâce à des impulsions électriques correspondant aux mouvements voulus par le porteur de la puce. Le résultat, c’est que Ian Burkhart est désormais capable de bouger les mains, de tenir de petits objets, de verser un liquide sans en renverser, et même de jouer au jeu vidéo Guitar Hero, connu pour la dextérité qu’il demande aux joueurs.

Le système, qui se substitue à la moelle épinière de son porteur, a été développé à l’Ohio State University et a été testé durant près de deux ans. Les tests devaient au départ permettre aux chercheurs de démontrer la viabilité de leur concept sur un sujet volontaire, et Burkhart était donc le candidat idéal. Mais devant les rapides progrès qu’ils ont constatés, l’expérience a continué jusqu’à rendre au cobaye un usage beaucoup plus avancé de ses mains. Décrite en détail dans la revue scientifique Nature, la transformation subie par Burkhart pourrait ouvrir la voie à une véritable solution pour les millions de personnes victimes de paralysie dans le monde.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire