Flash Avocat : l'application qui promet de faire sauter les PV

Yohan Dehan et Allan Schinazi, deux jeunes avocats de 27 ans ont lancé une application permettant de faire sauter les PV : Flash Avocat.

Disponible sur iOS et Android, cette application est un service permettant d’envoyer rapidement des documents judiciaires en les « flashant » avec l’appareil photo de son smartphone. Parmi les diverses options qu’elle propose, on trouve une large section dédiée au droit de la route. Stationnement, excès de vitesse, téléphone au volant ou encore conduite sans permis, tout peut être contesté selon Yohan Dehan et Allan Schinazi, tant qu’on y met le prix.

Les honoraires à verser sont fonction de la gravité de l’infraction. De 20 € pour un stationnement gênant à plus de 990 € pour un retrait de permis, en passant par le radar automatique facturé 85 €, chaque peine encourue par un automobiliste peut ainsi être minorée. Si le service est payant et parfois cher, il permettrait surtout d’économiser de précieux points du permis de conduire.

Côté résultats, Yohan Dehan et Allan Schinazi avancent obtenir gain de cause dans 80 à 90 % des cas. « L'automatisation des procédures avec les PV numériques a encore augmenté notre taux de réussite, car les boîtiers électroniques de la police ne délivrent pas toujours des contraventions conformes à la réglementation », précise Maître Dehan à nos confrères du Point.

Hors du tableau idyllique, la contestation d’un PV peut mener à des conséquences plus lourdes. Les deux avocats ne manquent pas de mettre en garde les usagers à ce sujet dans la section « Services & Honoraires » de leur application. Ainsi pour un stationnement gênant, « la contestation de ce type de procès verbal peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 150 € en cas de condamnation par la juridiction de proximité » au lieu des 35 € réclamés initialement par l’État.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire