Free est toujours intéressé par Alice

AliceAlors qu’Iliad vient de publier ses résultats financiers pour son exercice 2007, la maison-mère de Free en profite pour confirmer son intérêt pour Alice, la filiale française de Telecom Italia. Ainsi, Free confirme vouloir acquérir Alice, si toutefois le prix demandé s’avère raisonnable.

L’opérateur veut éviter de se ruiner dans ce rachat, qui constitue essentiellement un intérêt du point de vue de la base d’abonnés d’Alice.

Pour Free, ça dépend du prix

« Nous confirmons notre intérêt pour Alice, indique Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, à nos confrères de Reuters, mais nous ne ferons pas de folie. C’est toujours la même approche pragmatique. C’est une base d’abonnés intéressante mais on verra le prix. » Alice, qui n’a toujours pas de prix de vente officiel, est estimée aujourd’hui entre 600 et 650 millions d’euros. Ce prix est calculé sur la base du rachat de Club Internet l’année dernière, qui avait coûté 425 millions d’euros à Neuf Cegetel pour recueillir les 600 000 abonnés de l’opérateur. Alice, de son côté, compte plus de 800 000 abonnés.

Free investit déjà dans beaucoup de secteurs, notamment la fibre optique et la téléphonie mobile. L’opérateur aux 2,9 millions d’abonnés espère donc, en rachetant Alice, repasser devant Neuf Cegetel en terme de nombres de clients, alors même que celui-ci lui a ravi la deuxième place en rachetant Club Internet l’année dernière. Mais les prétendants sont nombreux pour Alice, et certains comme Bouygues Télécom ou Numericable ne comptent pas laisser la blonde leur filer entre les doigts.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • nemec
    650 million!!! Mais c'est vrai quelle est à croquer cette blonde.
    0