SFR bientôt racheté par Bouygues ou Numericable

Depuis plusieurs semaines, Vivendi, maison-mère de SFR, a décidé de revendre sa filiale. Après Altice, la maison-mère de Numericable, qui a confirmé avoir fait une offre à Vivendi, c’est désormais Bouygues qui s’est aligné ce mercredi.

On savait SFR en mauvais état depuis quelques mois. Sur les neuf premiers mois de 2013, la filiale de Vivendi a vu son chiffre d’affaires sur le mobile baisser de 16,5 % par rapport à la même période en 2012. Sa maison-mère a ainsi décidé de s’en débarrasser en mettant SFR en bourse. Néanmoins, SFR intéresserait deux opérateurs concurrents : Numericable et Bouygues Telecom. Bouygues propose ainsi à Vivendi le rachat de SFR pour un montant de 14,5 milliards d’euros, contre 15 milliards pour Altice et Numericable. Par ailleurs, SFR et Bouygues sont déjà partenaires, notamment dans la mutualisation des réseaux depuis le 31 janvier dernier.

De son côté, Altice, propriétaire de Numericable, pourrait tirer profit du rachat de SFR pour devenir un véritable opérateur de téléphonie mobile. Si Numericable propose actuellement des offres mobiles, l’opérateur n’est qu’un opérateur virtuel qui n’a pas de réseau propre et s’appuie sur l’infrastructure de Bouygues Telecom.

Dans un communiqué publié ce mercredi, Vivendi précise que son conseil de surveillance sera saisi pour étudier les offres de Bouygues et Altice. « Il évaluera toutes les options qui s’offrent à lui quant à l’avenir de sa filiale et du groupe, dans le meilleur intérêt des salariés et des actionnaires », détaille Vivendi. Par ailleurs, l’autorité de la concurrence pourrait être saisie afin de valider le rachat de SFR par l’un ou par l’autre des opérateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire