Le nouveau radar automatique n'est plus fixe

Afin de lutter contre l’insécurité routière, un nouveau type de radar s’installe sur les routes de France : le radar automatique autonome.

On pourrait également l’appeler radar de chantier. Son objectif est de protéger les ouvriers travaillant aux abords des routes en dissuadant les automobilistes de dépasser les limites de vitesse temporaires requises dans les zones de travaux.

Son premier représentant a été inauguré le 4 juillet par le ministre de l’Intérieur, sur l’autoroute A6, à la hauteur du péage de Fleury-en-Bière. Installé dans une remorque, il peut être facilement déplacé et ne requiert aucun calibrage. Opérationnel dès son installation, il est capable d’analyser les flots de véhicules dans les deux sens de circulation, sur quatre voies simultanément et contrôler jusqu’à 7500 voitures et camions par heure.

Une mesure parmi d'autres

50 radars de ce type doivent être déployés sur les routes de France d’ici à la fin de l’année. Le prochain sera installé la semaine prochaine à Redon, en Bretagne. Au 1er juillet, les routes françaises comptent 4 125 radars ainsi répartis : 2 179 fixes, 712 radars de feu, 571 radars mobiles et 259 radars roulants embarqués dans des voitures banalisées.

Le nouveau radar automatique vient appuyer les mesures prises par le Ministère de l'Intérieur pour réduire la mortalité routière, dont « l’interdiction de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre un son »et la « réduction du taux d'alcool à 0,2 g/L pour les conducteurs novices. »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Afin de lutter contre l’insécurité routière, un nouveau type de radar s’installe sur les routes de France : le radar automatique autonome.

    Afin de lutter contre la baisse de revenus de certains radars, un nouveau type de radar s’installe sur les routes de France : le radar automatique autonome.
    0