La Chine finalise le plus grand radiotélescope du monde

Le FAST, pour Five hundred meter wide Aperture Spherical Telescope, se trouve être littéralement un télescope sphérique de cinq cents mètres d’ouverture. Sa construction vient de s’achever en Chine, où les premiers tests commencent avant son ouverture attendue pour le mois de septembre.

Avec une superficie couverte de près de 196 000 mètres carrés, le FAST devrait remplacer le radiotélescope Arecibo, qui étend sa sphère de 300 mètres d’ouverture au nord de Porto Rico, comme le plus grand radiotélescope du monde. Il est composé de 4600 panneaux triangulaires et aura nécessité près de 5 ans de construction, pour un coût total avoisinant les 165 millions d’euros. Il permet cependant de capter des fréquences entre 70 MHz et 3.0 GHz, avec une précision de pointage de 4 secondes d’arc.

L’usage que le gouvernement chinois pourrait avoir d’un tel radiotélescope n’est pas connu avec certitude, et si le gouvernement américain ne cache pas sa méfiance, la Chine affirme que son nouveau jouet aura un but pacifique. En outre, il pourrait notamment aider les équipes au sol à suivre le lancement d’un module pour sa propre station spatiale en 2018.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire