Recharger des batteries en quelques secondes

Haut lieu de la recherche scientifique américaine, le MIT (Massachussets Institute of Technology) vient à nouveau de mettre au point un système qui risque fort de modifier nos habitudes d’utilisation des batteries. Celles-ci pourraient en effet se recharger en seulement quelques secondes. Explications.

Un chemin tout tracé pour les ions

Le Professeur Gerbrand Ceder et son étudiant Byoungwoo Kang ont en effet mis au point un système qui optimise les batteries lithium-ion à base de phosphate de fer. Ces dernières sont en effet réputées posséder de bonnes capacités de stockage, mais avoir du mal à délivrer l’énergie de manière rapide. Elles sont notamment utilisées dans les voitures électriques pour leur faible pouvoir de chauffe. Les plus petits appareils utilisent pour leur part des batteries lithium-ion à base de cobalt ou de manganèse, plus facilement miniaturisables.

Mais le problème avec les lithium-ion à base de phosphate de fer et la lenteur du déplacement des ions entre les deux électrodes. Les deux scientifiques ont donc procédé à l’accélération de leur vitesse en ajoutant à la surface du matériau une couche conductrice de 5 nanomètres d’épaisseur. Celle-ci joue en quelque sorte le rôle voie express pour les ions, qui pénètrent ainsi plus facilement dans les électrodes.

Résultat des expérimentations, la batterie conçue par l’équipe se recharge en 10 à 20 secondes contre 6 minutes pour le modèle « classique ». Selon les scientifiques, le rapport pourrait monter de 1 à 100 sur les batteries lithium-ion du marché. Quelques « détails » restent toutefois à régler, le système demande en effet plus de puissance d’alimentation, mais gère également difficilement la décharge qui est également plus rapide. Mais ces problèmes pourraient être réglés d’ici deux à trois ans. Le système est en tout cas déjà breveté par deux sociétés qui sont pour le moment encore anonymes.