Nokia : un brevet pour recharger son téléphone en le secouant

Le dernier brevet déposé par Nokia n’a pas manqué d’attirer l’attention des férus de nouvelles technologies. Il s’agit en effet d’un brevet décrivant un téléphone portable qui pourrait être rechargé grâce aux mouvements de l’utilisateur, permettant ainsi d’éviter de tomber à court de batterie.

Profiter de l'énergie cinétique

« En réponse d’une translation ou d’une rotation de l’appareil électronique, des portions de force comprises dans la masse de la batterie sont transférées aux éléments piézoélectriques. L’énergie délivrée par ces éléments piézoélectriques est reçue dans un contrôleur de puissance et peut être appliquée à la batterie », décrit le brevet en question. Ainsi, plus un utilisateur secouerait un tel appareil, plus la batterie de l’appareil recevrait de l’énergie à emmagasiner.

Selon le New Scientist, cependant, cela pourrait conduire à des téléphones relativement plus lourds, dans la mesure où une telle technologie se base sur le poids et l’énergie cinétique dégagée par les mouvements du téléphone. Une telle technologie ne suffirait cependant pas à assurer une longévité permanente aux batteries de téléphones, qui pourraient malgré tout nécessiter un véritable rechargement « à l'ancienne ».