Le recrutement par Internet en crise ?

Monster recruetement InternetLe numéro 1 mondial du recrutement en ligne, le site Monster.com (et sa variante locale Monster.fr) connaît des résultats financiers particulièrement difficiles. Le groupe entame un plan de restructuration massif et va réduire ses effectifs de 800 employés, soit une coupe de 15%. Crise d’un modèle ou du recrutement sur Internet ?

La fin d’un modèle

Cette question interpelle les marchés financiers puisque l’action du groupe a baissé de plus de 12%. Monster est ce que l’on appelle un Jobboards, une vaste base de données sur laquelle les candidats déposent leur CV et les entreprises leurs offres d’emplois. C’est un modèle simple, qui a connu son heure de gloire mais qui, avec une baisse de 28% de résultats, semble s’essouffler.

La concurrence des réseaux sociaux

Selon Jacques Froissant, fondateur d’Altaïde, une structure de conseil en recrutement et gestion des ressources humaines, la raison en est un changement des méthodes de recrutement sur le Web : "quant on voit le succès grandissant des réseaux sociaux, des sites spécialisés, de la cooptation, et des moteurs de recherche d’offres d’emploi, Monster doit sûrement se poser des questions."

Il semble juste, au regard de la crise que connaît Monster, que les candidats et entreprises changent leurs habitudes, pour des structures à taille plus humaine, spécialisées et certainement plus efficaces.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire