Linux : Red Hat Enterprise 5.0 adoptera Xen 3.0 pour la virtualisation

logo red hat

Dans l’état actuel des choses, la virtualisation est une technologie en plein essor. Effectivement, de nombreux éditeurs de systèmes d’exploitation, toutes plateformes confondues, s’intéressent à cette technique qui consiste à faire fonctionner des systèmes “virtuellement”. C’est ainsi que la firme Red Hat intégrera une solution de virtualisation dans la prochaine version de sa distribution éponyme.

Pour la distribution professionnelle

Red Hat oriente cette intégration vers sa distribution dédiée au monde professionnel : Red Hat Enterprise Linux 5.0. Nul doute que Parallels et VMware sont des maîtres incontestables des solutions de virtualisation, néanmoins c’est Xen 3.0, un autre spécialiste du genre, qui sera intégré à la future distribution Linux précédemment citée.

Anaconda introduira Xen

La virtualisation sera vraiment le maître mot de Xen 3.0. Effectivement, dès l’installeur, plus connu sous le nom d’Anaconda, cette technologie entrera en action : il sera possible, en plus d’une installation que l’on qualifiera de classique, d’ajouter des machines virtuelles. De plus, le reste de la distribution a été adapté à l’utilisation de la virtualisation puisque le Red Hat Network fournira les mises à jour aux machines virtuelles comme pour les systèmes classiques.

Autres possibilités

Les possibilités offertes par le système de gestion de la virtualisation, Virtual Manager, ne s’arrêtent pas là. En effet, ce dernier permettra de sauvegarder l’état de la machine virtuelle à n’importe quel moment. À ce sujet, le gestionnaire pourra soit enregistrer l’état de la machine virtuelle en totalité ou alors partiellement. Il sera d’ailleurs possible de réaliser ces enregistrements périodiquement. Bien sûr, en cas de soucis avec une machine virtuelle, il sera tout à fait possible de la relancer à partir de la dernière sauvegarde (sans quoi ces dernières perdraient tout leur sens). Enfin, Virtual Manager permettra de déplacer les machines virtuelles d’un serveur vers un autre sans que l’utilisateur ne subisse d’interruption.

Voici donc ce qui attend les futurs utilisateurs de cette distribution Linux, qui sortira dans les premiers mois de l’année 2007.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire