Pas encore de redevance TV pour les PC

François Baroin, ministre du Budget, a réitéré la position du gouvernement concernant l’extension de la redevance TV, maintenant ainsi le champ d’application classique qui épargne les moniteurs, les smartphones et autres produits numériques du même genre.

Une idée qui a de plus en plus d’adeptes

Néanmoins, si on lit entre les lignes de la réponse publiée au journal officiel, il est clair que cette exception qui exclue même les ordinateurs équipés d’une carte TV ne durera pas très longtemps. En effet, la position du gouvernement se fonde sur un rapport soumis à l’Assemblée nationale le 2 avril dernier, qui indique que l'extension de la redevance serait inapproprié uniquement en raison de l’absence d’étude permettant « d'affirmer que les ménages français consomment désormais principalement les programmes de télévision sur ordinateur ».

Certains sénateur y sont déjà attaché, comme Claude Belot et Catherine Morin-Desailly qui ont publié un rapport dénonçant les « faiblesses de la contribution » et propose un élargissement de l’assiette à tous les terminaux pouvant recevoir la télévision.

Une question de temps

Pour l’instant, le gouvernement est défavorable à cette mesure et reste dans la continuité (cf. « Pas de redevance audiovisuelle pour les ordinateurs »), mais a ajouté que « [s]i, à terme, la pratique du visionnage des programmes de télévision par ordinateur devait progresser et que le nombre de foyers assujettis à la contribution à l'audiovisuel public devait se réduire, il pourrait alors être supposé qu'un effet de substitution se soit produit ».

Or, avec l’apparition des connectiques HDMI sur les moniteurs et des dalles toujours plus grandes facilitant l’utilisation d’un écran d’ordinateur dans son salon et le fait que de plus en plus de personnes consomment les émissions sur leurs téléphones ou leur PC, grâce à Internet, on peut facilement imaginer que l’extension de la redevance aux outils numériques ne soit qu’une question de temps.

Évidemment, on ne pense pas que la situation changera avant 2012, une augmentation des impôts n’aidant pas certains des candidats aux élections présidentielles.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
    Votre commentaire
  • jean pierre soude
    Quel est le salaire de Michel Drucker (cet "amateur" de hard rock) ou de Daniela Lumbroso ( http://www.europe1.fr/Medias/Hecatombe-au-CNC-a-cause-de-Lumbroso-174938/ ) ?

    Rien n'est fait pour la pluralité culturelle et si les audiences de la télévision baissent au profit d'internet, ce n'est certainement pas pour regarder par le net cette vieille soupe passée qu'on nous ressert depuis la "glorieuse" époque de "Champs Élysée ".

    Encore heureux qu'on n’ait pas à payer...
    5
  • Anonyme
    Les gens qui regardent des programes sur le net se fichent totalement des chaines publiques qui benefient de la redevance, pourquoi payer si on ne regarde jamais ces chaines .....

    Virez le service public qui coute cher aux telespectateurs...Ca oui
    3
  • franckd00
    jean pierre soudeQuel est le salaire de Michel Drucker (cet "amateur" de hard rock) ou de Daniela Lumbroso ..?

    Combien a coûté la suppression de la pub sur les chaînes publiques ?

    delia222Virez le service public qui coute cher aux telespectateurs...Ca oui


    Et il y en a qui tombent dans le panneau ...
    0