Une émission high-tech pour remplacer Thalassa ?

Logo de l'opération Renaissance NumériqueL’association renaissance numérique veut moderniser la nouvelle télé sans pub. Elle demande que soient diffusées, en prime time sur France 2 et France 3, des émissions pour apprendre aux français à utiliser les nouvelles technologies. Le but : réduire la fracture numérique, et apporter du même coup une sorte de compensation aux taxes supplémentaires entraînées par la suppression de la pub à la télé. D’après Renaissance numérique, la France est l’un des seuls pays européens à ne pas proposer ce type d’émission. Selon le collectif, de telles émissions permettraient de mettre en avant l’utilité des NTIC, et les rendraient moins opaques. Les Français y gagneraient donc davantage de motivations à s’équiper.

Les nouvelles technologies pour tous

Le rapport propose 11 autres mesures de réductions de la fracture numérique, plus classiques. Il souhaite favoriser le haut débit, agrandir l’accès aux hautes technologies à tous, seniors, foyers à faible revenus, personnes handicapées… Il insiste aussi sur les PME, bien moins équipées que les autres entreprises en nouvelles technologie. L’organisation estime que sur 3,5 millions de PME, « un million d’entre elles ne sont pas encore équipées en informatique ».

Consultation publique

Ce rapport intermédiaire a été remis le 16 juillet à Eric Besson, secrétaire d’état au développement à l’économie numérique. Il est pour le moment, et jusqu’au 15 septembre, soumis à une consultation publique sur le site de renaissance numérique. Pour le rapport final, l’association attend des avis de spécialistes et d’internautes. À vos claviers…