Microsoft a besoin des hackers

Infos-du-Net.comJ'avais envie de commencer cet article sur un ton léger, tant la situation, pourtant sérieurse, peut amener à la plaisanterie.
Imaginez Bill Gates avec des airs d'oncle Sam, un grand chapeau blanc parsemé d'étoiles sur fond bleu, les cheveux blancs et une petite barbichette, affublé d'un complet bleu avec un noeud papillon rouge, vous pointant du doigt avec un regard accusateur.
Vous entendez déjà raisonner le "I want you" ?
Bien, vous avez donc à peu près le schéma qui se dessine entre Microsoft et les pirates.

En effet, Microsoft a remarqué une chose qui est de plus en plus répandue ces dernières années : les pirates sont très forts pour découvrir et exploiter les failles.
C'est pourquoi ils ont décidé de se livrer contre eux à une guerre sans pitié, traquant sans relache les malfrats qui osent pirater leurs programmes, en mettant tout en oeuvre (on se rappelle de la récompense offerte récemment pour toute information concernant l'auteur du virus Sasser) pour y arriver.
Mais en plein milieu de cette guerre, et visiblement après certains enseignements peut-être apportés par Sasser et tout ce qui l'entoure, Microsoft a remarqué autre chose : Les pirates peuvent être très utiles pour nous aider à decouvrir nos propres failles.

Microsoft décide alors de déposer les armes et d'aller à l'encontre de l'ennemi pour passer un accord, et ainsi accéder à une possible paix.

Ainsi, l'entreprise a carrément organisé, en Mars dernier, une grande rencontre (chez Microsoft on est américain, alors on aime bien faire dans la démesure quand même), qu'ils ont nommé la "Blue Hat" (par extrapolation avec les termes Black Hat et White Hat, désignant deux catégories de hackers), conviant à leur petite fête plusieurs hackers.
Cette rencontre de deux jours a permis à chacun de pénétrer dans le monde de l'autre pour le découvrir un peu mieux.
Mais ceci a également et surtout permis à Microsoft de voir de quelle manière les hackers travaillaient et ainsi mieux contrer leurs attaques, car ne l'oublions pas, le but final de cette rencontre reste la sécurité des produits Microsoft.

Finalement, l'entretien fût un succès. Un succès tel que les organisateurs aimeraient que les hackers reviennent les voir 6 mois après, pour finalement organiser une rencontre de ce type deux fois par ans.
"Le bénéfice pour nos développeurs a été immense", commente Stephen Toulouse, directeur de programmation pour Microsoft, "Nous voudrions tenter l'expérience deux fois par an."

Pendant le meeting (appelons le comme ça, après tout, c'est américain) de Mars, un hacker s'est introduit sur un système Windows à travers un réseau Wi-Fi sous les yeux des développeurs du système.
"Vous voyez exactement de quelle manière la technologie que vous avez créée peut être détournée, alors vous ressortez de là avec une bien meilleure apréhension.", a ajouté Toulouse (l'employé de Microsoft, pas la ville...).

La première rencontre entre développeurs et hackers ayant été une réussite, Microsoft compte donc bien réitérer, et une nouvelle réunion pourrait avoir lieu au mois de Septembre.
Si la première était focalisée sur la sécurité de Windows, la prochaine pourrait se tourner vers d'autre produits de l'entreprise comme la suite Office ou encore MSN messenger.

"Nous avons beaucoup à apprendre d'eux, et nous voulons leur faire savoir que les gens qui travaillent à Microsoft sont également passionés par la sécurité." a terminé Stephen Toulouse.

Nous pouvons donc saluer l'initiative de Microsoft envers les hackers qui, pour une fois, ne va pas à leur encontre, mais aurait plutôt tendance à leur demander un coup de main afin de les aider à découvrir les faiblesses de leurs produits.

Source : ZDNet UK
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Cool@IDN
    Microsoft découvre enfin que le hacking à la base n'est pas néfaste, car pour le rappler à certain, un hacker à la base, c'est une personne cherchant les failles d'un système afin d'améliorer celui-ci, et non pas dans le but de détourner des informations.

    Espérons tout de même que Microsoft ne fait pas celà dans le but de ficher les hackers, mais bien avec le but d'une coopération afin de sécuriser Windows.

    Affaire à suivre...
    0
  • daouid
    Ils ont mis le temps a s'en apercevoir... mieux vaut tard que jamais.
    C'est vrai que corrigé un peu les failles ce n'est pas du luxe.
    J'espère qu'a la longue Microsoft embauchera des hackers, en plus niveau financier il sont vraiment pas a ça prêt, et tout le monde est content.
    0
  • Hokiko
    Citation:
    J'espère qu'a la longue Microsoft embauchera des hackers, en plus niveau financier il sont vraiment pas a ça prêt, et tout le monde est content.


    C'est clair que ca serait bénéfique pour tout le monde là :-P, je sais pas pourquoi mais je pense que c'est se qu'ils finiront par faire.
    0