Un code de bonne conduite pour les puces RFID


Un code de bonne conduite pour les puces RFID

Les puces RFID (Radio Frequency IDentification) sont utilisées par les entreprises pour recenser les habitudes de leurs clients. Cependant, les sociétés anglaises de protection et de respect du droit à la vie privée sont inquiètent concernant l’utilisation de ces puces. C’est pour cela que ces dernières sociétés ont établies un code de bonne conduite où l’ICO (Information Commissioner’s Office) y a indiqué comment les entreprises devaient utiliser les informations contenues dans les puces RFID pour protéger le respect du droit à la vie privée de leurs clients.

Selon l’ICO ...

"Il est conseillé aux utilisateurs de la technologie des puces RFID de ne collecter ou de conserver des données que lorsque cela s’avère strictement nécessaire. Garder une trace de la popularité de tel ou tel produit, par exemple, ne devrait pas justifier la conservation des données de l’intégralité des habitudes d’achat des consommateurs" a déclaré un représentant de l’ICO.

Les sociétés déjà utilisatrices du système des puces RFID, ou celles qui souhaiterait le devenir, devront appliquer les règles établies par le Data Protection Act et devront suivre le code de bonne conduite fixé par l’ICO.

Prévenir les clients

Les usagers des puces RFID seront désormais obligés de prévenir les clients de l’utilisation de cette puce. Si cette dernière est utilisée, le client devra savoir où elle est utilisée et dans quelles conditions. De plus, l’entreprise devra prévenir ce dernier de la méthode à adopter pour désactiver ou supprimer la puce, surtout lorsque celle-ci reste présente et active même après l’achat du produit.

Une idée qui a du mérite et qui, espérons-le, devrait donner des idées aux autres pays européens.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • CRicky
    Le premier problème se pose aussi pour les simples codes barres.
    Prévenir les clients seraient une bonnes chose, car on devrait avoir la possibilité de s'en débarasser si elle n'est plus censée servir, même si elle ne sera jamais relue.
    0
  • calfou
    MDR moi j'ai toujours cru que c'etait un simple antivol ce truc!

    Y'en a sur les teille de sky, vodka, pastaga enfin presque toutes les bouteilles! Sur les cd aussi et meme dans les portefeuille qu'ils vendent dans les truc tout a 2 euros...

    M'enfin je savais pas que ca traçait tout ces p'tites bêtes là!! J'en fait quoi des miennes je les jetes ou je peut les laisser collées sur mes bouteilles?
    0
  • Lim-Dul
    Il faut faire la diférence entre les étiquettes.

    Une enseigne de magasins dédié à la "culture" qui commence par F
    utilise les étiquette dont tu parle depuis longtemp déjà.
    Mais ce ne sont pas encore des RFID.
    Dans cette enseigne et les exemples que tu donne il sagis juste d'une bobine et d'un fusible.

    Le principe est un peut le même.
    La bobine sert d'entenne pour que l'étiquette soit mieu captée par les portail de sécurité. (et ça marche, le système est trés sensible et éficace)
    Quand tu passe à la caisse là la/le caissié(re) fait passer sur un aimant plus puissant qui vas faire passer un courant plus fort dans la bibine est ça fait "griller" le fusible.
    Et donc l'étiquette n'est plus détéctée.

    Par contre les puces RFID sont capables déchanger des informations.
    D'en émètre et d'en recevoir.
    Cela peut etre utile pour savoir par exemple la date de fabrication et de péremption d'une denrée périssable (tu passe le scanner dans le rayon d'un magasin et tu sait instentanément s'ils sont tous vendable sans vérifier tous les lots un par un)

    Par contre elles peuvent recevoir aussi des info et metre a jours leurs données.

    Et dans ce cas c'est le flicage, bigbrother puissance 100exp99999

    En effet tu a une étiquette dans les basquette (pour luter contre la contrefaçon par ex) mais a chaque fois que tu rentre dans le magasin de ma marque boum la puce comptabilise le temp passé dans le magasin, la date, etc etc...

    Et ça c'est danrereux et innacceptable.
    0